Plus de 16 M$ en projets à Sainte-Julie en 2024

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Plus de 16 M$ en projets à Sainte-Julie en 2024
Aménagement d’une piste multifonctionnelle, parc de planche à roulette, sentier de vélo de montagne : les projets de 2024 devraient faire bouger encore plus les Julievillois. (Photo : Ville de Sainte-Julie)

Le maire de Sainte-Julie, Mario Lemay, prévient la population qu’elle sera en mesure de bouger, de s’amuser et de se divertir encore plus grâce aux projets qui sont sur la table de travail du conseil municipal en 2024.

Au total, plus de 16 M$ de projets divers sont dans la mire de l’administration municipale pour l’année en cours, dont l’aménagement d’une piste multifonctionnelle. « Elle ira du rang de la Vallée au boulevard Armand-Frappier, en longeant le Club de golf La Vallée du Richelieu et le nouveau quartier Vilamo. Le chantier devrait commencer au printemps, si tout se passe tel que prévu », a mentionné le maire.

La construction du parc de planche à roulette (Skate Park) de style « plazza », près de l’école secondaire du Grand-Coteau, devrait débuter bientôt, car la Ville ira sous peu en processus de soumissions publiques et le maire aimerait que les adeptes puissent l’adopter dès cet automne.

Les amateurs de vélo de montagne seront heureux d’apprendre qu’au cours de la période du printemps/été 2024, un sentier en boucle de deux kilomètres sera aménagé dans le parc Edmour-J.-Harvey, en collaboration avec le nouvel organisme, Sentiers vélo Mont-Saint-Bruno, alors que le développement du vélo de montagne est à l’étude du côté de Ski Saint-Bruno.

La Ville procédera à des analyses afin de créer un lien cyclable avec sa voisine, Boucherville, le long de l’autoroute 30. Une demande d’aide financière auprès de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a été déposée dans ce but. Aussi, la Municipalité devrait procéder dans l’année à l’installation de cinq stations de vélopartage, dont une au stationnement incitatif. Les détails de ce nouveau service seront dévoilés d’ici peu.

Besoin d’aide et… d’amour!

Le maire a rappelé en entrevue que la Ville a dans sa mire un important projet de 27,8 M$ pour la rénovation de la piscine intérieure avec ajout d’un gymnase double ainsi que quatre salles multisports. Elle espère avoir des fonds via le Programme d’aide aux infrastructures récréatives, sportives et de plein air du gouvernement du Québec pour l’aider dans son financement.

Une autre infrastructure qui a « besoin d’amour », c’est le chalet rouge du parc Edmour-J.-Harvey, dont la rénovation devrait débuter en 2024, alors que l’on élabore présentement les plans et devis.

« Un autre élément important pour les citoyens, c’est qu’à compter du troisième trimestre de 2024, le Service de sécurité incendie offrira à la population une garde interne de 24 h sur 24, 7 jours sur 7, ainsi qu’un service de premier répondant de niveau 2 », a indiqué le maire.

« Nous avons également un projet intéressant de forêt nourricière en vue au conseil municipal, ce qui serait une première dans la région. Nous avons acquis le boisé du Sorbier dans cette optique et, à terme, nous voulons que la population puisse avoir accès à des arbres fruitiers, des plants de légumes et autres plantes herbacées. Au cours de la phase 1 prévue en 2024, nous aimerions rendre cet endroit accessible aux citoyens », a conclu le Mario Lemay.


Partager cet article