Les mots-croisés de La Relève

Le Parcours bleu: une série d’ateliers pour contrer le baby blues

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Le Parcours bleu: une série d’ateliers pour contrer le baby blues
(Photo : Kevin Liang / Unsplash)

Au Canada, près d’une mère sur quatre ayant donné naissance à un enfant ces dernières années a admis avoir éprouvé des sentiments correspondants aux symptômes de la dépression post-partum. Afin d’aider ces femmes à bien traverser ces moments parfois angoissants, une série d’ateliers est offerte par les organismes L’Arc-en-Ciel des Seigneuries à Varennes et le Comité d’Allaitement Maternel (CALM) à Sainte-Julie.

Réunies sous la thématique Le Parcours bleu pour contrer le baby blues, cette série de six rencontres virtuelles gratuites  est proposée les mercredis, et ce, à compter du 10 février. « Durant la grossesse et dans les moments suivant l’accouchement, les femmes ont accès à leur médecin ou à leur sage-femme si une situation se présente, explique Stéphanie Veilleux, présidente du conseil d’administration du CALM. Elles peuvent compter sur une équipe, on veille à leur santé mentale. À un certain moment cependant, elles sont laissées à elles-mêmes. C’est pourquoi nous avons créé Le Parcours Bleu. Ce que nous leur offrons, c’est un parcours d’entraide. »

Ces ateliers qui se déroulent de 10 h à 11 h 30 sont divisés en six thématiques. Ces dernières sont étoffées par les intervenantes des deux organismes :

  • Prendre soin de sa santé mentale
  • Stress et anxiété – comprendre
  • Stress et anxiété – agir
  • Dépression – comprendre et demander du soutien
  • Le corps comme partenaire
  • Estime de soi

« Le contenu est vraiment basé sur l’anxiété et la dépression, précise Mme Veilleux. L’Arc-en-ciel fournit la main-d’œuvre qualifiée pour l’intervention en santé mentale alors que nous fournissons une marraine qui est là pour aborder les sujets liés à la maternité, l’allaitement et tout ça. »

Café au lait

Malgré le prolongement de la pandémie, la présidente du conseil d’administration du CALM constate que les mamans qui ont donné naissance à leur enfant ces dernières semaines ou qui sont sur le point d’accoucher ont vécu une expérience différente de celles ayant vécu la même chose quelques mois plus tôt. « Les mamans sont peut-être plus sereines par rapport à tout ça, admet Stéphanie Veilleux. Plusieurs d’entre elles ont pris la décision de tomber enceintes durant la pandémie, alors ça nous démontre que la population a commencé à s’adapter à la situation. Sinon, le réseau a aussi eu le temps de s’adapter. »

Si cette dernière ajoute que la pandémie a pu ajouter à l’angoisse de certaines nouvelles mamans, il est d’autant plus important d’être là pour elles et de mettre des alternatives à leur disposition afin de compenser pour l’absence de vie sociale.

« C’est pourquoi des membres de l’organisme ont créé le Café au lait, explique Mme Veilleux. C’est un événement qui a été proposé via un lien Zoom permanent sur notre page Facebook. Ce sont des rencontres qui ont lieu le dernier vendredi du mois, juste pour jaser. Et ce n’est pas que pour discuter d’allaitement! C’est un peu pour recréer ce qu’une maman pouvait vivre en allant dans un café. Au début, il y avait peu d’inscriptions. Au fur et à mesure que les semaines avancent, les gens semblent accepter la réalité telle qu’elle est présentement. Si on veut un peu de social, il faut aller en ligne. C’est ça notre vie pour le moment. »

Pour plus d’informations sur le Parcours bleu, visitez le site du Comité d’allaitement maternel: allaitementcalm.org

Partager cet article