« Le projet de Contrecœur est prioritaire pour le gouvernement » ‒ Simon Jolin-Barrette

Photo de Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
Par Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
« Le projet de Contrecœur est prioritaire pour le gouvernement » ‒ Simon Jolin-Barrette
(Photo : Coalition Avenir Québec)

En plus de cumuler plusieurs titres au sein du cabinet Legault, Simon Jolin-Barrette a vu s’ajouter à sa tâche celle de ministre responsable de la Montérégie en août dernier. Une responsabilité qui lui incombe à un moment où la région pourrait vivre de grands bouleversements.

Comme ses collègues, le ministre de la Justice et leader parlementaire du gouvernement doit s’assurer que sa région va passer à travers la pandémie avec un minimum de dommages. Se refaire également une santé économique dans les mois et années à venir.

Pour une partie de la région, incluant les municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville, ce retour pourrait en partie être assuré par le développement de projet de terminal à conteneurs du Port de Montréal et le développement de la zone industrialo-portuaire (Zone IP) Contrecoeur-Varennes.

Zone stratégique

Mais si l’on promet la réalisation de l’ambitieux projet de l’Administration portuaire de Montréal (APM) pour bientôt, il semble que quelques conditions d’ordre environnemental doivent toujours être remplies avant que les responsables puissent officiellement procéder.

Notamment celles qui concernent la protection des espèces endémiques qui vivent dans l’écosystème fragile et unique qui ceinture la zone des Iles-de-Contrecœur.

Tout ça, alors que le Port de Québec développe en parallèle son projet de terminal Laurentia qui, aux dires de plusieurs observateurs de la scène économique, pourrait concurrencer celui de l’APM.

« Le projet de Contrecœur est prioritaire pour notre gouvernement, explique le ministre Jolin-Barrette lors de son entretien avec La Relève. Mme Dansereau, députée de Verchères, porte ce dossier. Nous sommes sensibles à ce qui se passe en termes de création de zones d’innovations et de développement de la Montérégie. Dans le fond, je pense que le projet du Port de Montréal va se faire. Contrecœur est situé dans une zone stratégique, alors bien entendu, on veut aller de l’avant. »

Plan de décongestion

Si la gestion des zones maritimes est de compétence fédérale, une des clés de la réussite du projet demeure la gestion du transport.

Le trafic lourd pourrait être accru de manière importante en raison du transport de tonnes de marchandises au quotidien par voie de camion et de train. Certains craignent que le désengorgement promis ces dernières années aux Montréalais ne se fasse au détriment des Montérégiens. Ces derniers sont déjà aux prises avec de sérieux problèmes de circulation. Problèmes qui seront accentués par les travaux prévus au pont-tunnel L.-H. La Fontaine.

« L’important, c’est vraiment la fluidité de la circulation, croit le ministre. Tout le monde sait que, entre la 10, la 20, la 30, c’est un véritable stationnement. C’est pourquoi nous avons annoncé l’élargissement de la 30. La venue du REM (Réseau express métropolitain) permettra également de libérer l’axe de la 10. Alors, notre plan de décongestion du port de Montréal va se faire sur plusieurs paramètres. »

Selon M. Jolin-Barrette, l’inaction des administrations précédentes est la responsable de la situation actuelle qui pourrait se dégrader sans actions concrètes.

« Je vous donne un exemple, la voie UAB (NDLR : utilisation de l’accotement par les autobus) sur l’autoroute 30. Elle a été mise en place par les libéraux en 2018, alors que ça fait des années qu’elle est paralysée. C’est pourquoi nous avons annoncé son élargissement avec le projet déposé par ma collègue Sonia LeBel. Tout ça afin d’accélérer le processus et amorcer rapidement les travaux. Décongestionner la Rive-Sud, c’est un geste qui favorise aussi l’investissement économique. Si certaines entreprises vont choisir de venir s’installer en Montérégie, c’est notamment en raison de la flexibilité du transport. Je pense qu’il faut gagner du temps et miser là-dessus. »

 

 

Partager cet article