Marguerite D

La Commission scolaire des Patriotes demande la construction d’une école primaire à Boucherville

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
La Commission scolaire des Patriotes demande la construction d’une école primaire à Boucherville
La présidente de la CSP, Hélène Roberge.

Le Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) a adressé une demande d’allocation au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) afin de construire une nouvelle école primaire à Boucherville.
Actuellement, 2700 écoliers fréquentent les sept écoles primaires de Boucherville. Mais même si les études démographiques prévoient une diminution de la clientèle au cours des prochaines années, la CSP indique avoir besoin de cinq locaux supplémentaires, ainsi que 14 classes de maternelle 4 ans, ce qui justifie cette demande. « Nous tenons compte des futurs développements domiciliaires et la croissance n’est pas le seul critère pris en considération dans les analyses. Le redécoupage du secteur de Boucherville qui était auparavant relié à Varennes, et la nouvelle façon de considérer les locaux scolaires disponibles par le MEES a mis en en relief un manque de locaux important à Boucherville », précise la porte-parole de la CSP, Marie-Michèle Blais.
La CSP demande la construction d’une nouvelle école primaire comprenant six classes pour l’éducation préscolaire 4 ans temps plein et 5 ans, 18 classes pour l’enseignement primaire, un gymnase, trois locaux de service de garde et tous les locaux de services nécessaires. Une école de cette dimension représente un investissement 23 M$.
« Dans son analyse, le MEES reconnaît maintenant tous les espaces dans les écoles, ce qui a fait en sorte de modifier les données sur les locaux disponibles. Par exemple, dans certaines écoles, lorsqu’il y avait augmentation du nombre d’enfants, mais insuffisante pour réclamer une construction ou un agrandissement, on utilisait d’autres locaux, comme celui de musique, du service de garde ou autres pour faire des classes. Maintenant, le MEES nous informe que ces pièces-là ne devraient pas servir à faire des classes, ce qui a eu pour résultat de réduire les locaux disponibles », explique pour sa part la présidente Hélène Roberge.
Quatre autres écoles
Le conseil des commissaires a adopté une résolution, le 5 novembre, réclamant la construction de cinq nouvelles écoles primaires sur son territoire, soit à Boucherville, à Beloeil, à McMasterville, à Saint-Mathieu-de-Beloeil et à Saint-Bruno-de-Montarville.
La présidente de la CSP, Hélène Roberge, a bon espoir que les demandes, incluant la rénovation de l’école secondaire De Mortagne (voir autre texte, soient approuvées. « Au cours des deux dernières années, nous avons fait quinze requêtes, soit d’agrandissement et de construction, et elles ont toutes été acceptées. Notre travail est fait rigoureusement, données à l’appui. Parfois, une demande ne reçoit pas une réponse positive la première fois, mais l’année suivante, nous la réactualisons et la représentons. »
L’école Les Jeunes Découvreurs, ouverte en 1983, est la dernière école à avoir été construite à Boucherville.

Partager cet article