Agab Rembourser votre achat

Subvention de 8 M $ en Montérégie pour des ressources en dépistage

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Subvention de 8 M $ en Montérégie pour des ressources en dépistage
De gauche à droite, Richard Deschamps, PDG du CISSS de la Montérégie-Centre; Jean-Bernard Emond, député de Richelieu et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur; Louise Potvin, PDG du CISSS de la Montérégie-Est; Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et Services sociaux, député de Taillon; Marylin Picard, députée de Soulanges et adjointe parlementaire de la ministre de la Santé et Services Sociaux; Ian Lafrenière, député de Vachon et adjoint parlementaire de la ministre de la Sécurité publique et Yves Masse, PDG du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Québec accorde tout près de 8 M $ pour développer des ressources en dépistage et rehausser les équipes d’intervention auprès des jeunes enfants présentant un retard de développement, une déficience physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme dans la région de la Montérégie. Le ministre délégué à la Santé et Services sociaux, député de Taillon, Lionel Carmant, en a fait l’annonce le 28 juin dernier, à Longueuil. De cette subvention, une somme de 2 225 100 $ est allouée au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est.
Cette aide financière servira en somme au déploiement du programme Agir tôt qui vise à identifier le plus tôt possible les difficultés chez l’enfant, à évaluer son profil de développement et à l’orienter vers le bon service et, enfin, à lui offrir le soutien dont lui et sa famille ont besoin. D’ici 2023-2024, d’autres investissements viendront s’ajouter pour l’accroissement de ce même programme.
« Les sommes importantes qui sont octroyées permettront de réaliser un meilleur dépistage chez les enfants et d’offrir des services qui répondent aux réalités propres des familles. J’en suis très fier! Agir tôt est un engagement phare de notre gouvernement qui place le développement du potentiel de chacun au cœur de ses priorités », a mentionné le ministre Carmant.
Le programme Agir tôt repose sur le déploiement, à l’échelle du Québec, d’une plateforme informatique à laquelle la population aura accès graduellement au cours des prochains mois et qui regroupe des questionnaires de dépistage sur le développement de l’enfant 0-5 ans. À partir des réponses soumises, l’enfant pourra être orienté plus rapidement vers les services appropriés et être rencontré par une équipe multidisciplinaire dès que possible.

 

Partager cet article