Refonte de la carte électorale fédérale : Xavier Barsalou-Duval et Denis Trudel plaident pour le maintien de la séparation entre Boucherville et Longueuil

Source : Bureau du député Barsalou-Duval
Refonte de la carte électorale fédérale : Xavier Barsalou-Duval et Denis Trudel plaident pour le maintien de la séparation entre Boucherville et Longueuil
Les députés Denis Trudel et Xavier Barsalou-Duval.

Le 4 octobre, Xavier Barsalou-Duval et Denis Trudel étaient présents aux audiences publiques de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales qui se tenaient à l’hôtel Holiday Inn de Longueuil afin de plaider en faveur du maintien de la séparation de Boucherville et de Longueuil au sein de deux districts électoraux différents.

« La proposition d’ajouter une partie du territoire de Longueuil à notre circonscription a le malheur de ranimer le douloureux souvenir des fusions municipales qui ont été rejetées massivement et sans équivoque par les Bouchervillois. Boucherville n’est pas un quartier de Longueuil et Fatima n’est pas non plus un quartier de Boucherville. Il est important de faire la distinction entre les deux », a déclaré Xavier Barsalou-Duval.

« Les gens de Fatima se considèrent comme des Longueuillois. Ils vivent à Longueuil, achètent à Longueuil et font affaire avec les organismes communautaires de Longueuil. Ils seraient mieux servis par un député qui se consacre entièrement aux enjeux de Longueuil que par un député qui doit aussi s’occuper de 11 autres municipalités », a plaidé Denis Trudel.

Lors des plaidoiries, le député Trudel a fait valoir que l’écart marqué entre le tissu socio-économique de Boucherville et celui du secteur Fatima de Longueuil pourrait venir fausser les données statistiques sur lesquelles se basent les attributions des programmes fédéraux, notamment en matière de logement. Le député de Longueuil — Saint-Hubert a aussi invité la Commission à s’intéresser au cas de l’arrondissement Saint-Hubert qui est actuellement divisé en trois circonscriptions à l’échelle fédérale.

Monsieur Barsalou-Duval a de son côté fait part à la Commission que la forte croissance démographique de villes comme Saint-Amable et Contrecœur qui sont en pleine expansion pourrait éventuellement venir combler l’écart populationnel de 5 % de la circonscription de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères avec la norme nationale. Il a aussi ajouté que certains citoyens lui avaient partagé la crainte de voir possiblement reconstituée la défunte circonscription de Longueuil – Pierre-Boucher où Boucherville avait été divisé en deux.

Sans pour autant s’engager à quoi que ce soit, les trois commissaires se sont montrés réceptifs aux arguments des deux élus. Pour donner suite aux commentaires qui auront été faits au cours des audiences publiques, la Commission produira un rapport dans lequel elle exposera ses réflexions à la Chambre des communes. Ce rapport devrait être remis d’ici à la fin de l’année 2022.

Partager cet article