Verchères 350

Des corvées de nettoyage des berges organisées à Varennes et à Boucherville

Communiqué
Des corvées de nettoyage des berges organisées à Varennes et à Boucherville

Dans le cadre du projet LA RÉDUCTION DES DÉCHETS – POUR UN FLEUVE EN SANTÉ lancé en 2022, Nature-Action Québec organisera des corvées de nettoyage en bordure des cours d’eau, en avant-midi, aux endroits et aux dates suivantes :

· Boucherville : 22 septembre

· Varennes : Date à venir

· Mont-Saint-Hilaire : 29 septembre

· Candiac : 30 septembre

Des élèves des écoles secondaires environnantes réaliseront ces initiatives, mais le public est aussi invité à venir prêter main-forte. Pour participer ou pour plus de détails, il est nécessaire de communiquer avec Catherine George, technicienne en environnement à technicien.filet0dechet@nature-action.qc.ca, au plus tard 48 heures avant chaque corvée.

En plus des corvées de nettoyage, des ateliers de sensibilisation auront lieu dans les écoles secondaires participantes, en partenariat avec le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR). Ces ateliers visent à éveiller les consciences des jeunes pour encourager le changement d’habitudes dans l’objectif de réduire l’utilisation du plastique à usage unique et également d’éviter qu’il ne se retrouve dans l’environnement.

Ces activités sont organisées dans le cadre du projet intitulé LA RÉDUCTION DES DÉCHETS – POUR UN FLEUVE EN SANTÉ dont l’objectif est l’adoption de meilleures habitudes en faveur de la santé des cours d’eau. Merci également aux villes de Boucherville, Candiac, Varennes, Verchères et Mont-Saint-Hilaire pour leur collaboration à l’organisation de ces activités.

Un projet pour des cours d’eau sans pollution

Rappelons qu’en avril dernier, les villes de Belœil, Verchères et Mont-Saint-Hilaire ont installé des filets capteurs de déchets sur certains exutoires pluviaux pour une période de six mois. En 2021, 317 kg de déchets avaient été interceptés par les filets installés dans les six municipalités participant au projet.

Les filets permettent de récolter les déchets avant que ces derniers ne se rendent dans les cours d’eau tels que la rivière Richelieu et, ultimement, terminent leur course dans les eaux du fleuve Saint-Laurent. Cette initiative répond concrètement à l’enjeu de la pollution issue de la consommation du plastique et des déchets qui ne sont pas jetés aux endroits appropriés.

Les équipes de Nature-Action Québec procèdent à la caractérisation des déchets interceptés. S’ensuivra une campagne de communication afin de sensibiliser et responsabiliser les citoyens à la réalité du circuit de l’eau et du cycle de vie des déchets que nous générons.

Partager cet article