Les mots-croisés de La Relève

Pas moins de 5 000 arbres ont été plantés sur l’île Sainte-Thérèse à Varennes

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Pas moins de 5 000 arbres ont été plantés sur l’île Sainte-Thérèse à Varennes
Près de 300 bénévoles se sont épaulés pendant cinq jours afin de faire reverdir l’île Sainte-Thérèse. (Photo : SNAP)

Jacques Durocher

Un très beau « remake » du film « L’homme qui plantait des arbres » de Frédéric Bach s’est déroulé il y a quelques jours alors que près de 300 bénévoles, petits et grands, ont œuvré pendant cinq jours afin de reboiser l’île Sainte-Thérèse qui est appelée à devenir d’ici quelques années un parc à vocation écotouristique.
Ce projet est l’initiative de la Société pour la nature et les parcs (SNAP) du Québec et il s’inscrit dans le cadre de la création d’un parc nature récréotouristique sur l’île afin de protéger ce territoire et de donner accès à la population à ce joyau naturel en milieu urbain.
Il faut dire que l’endroit d’une superficie de 540 hectares abrite de nombreuses espèces fauniques et floristiques à statut précaire ainsi qu’une variété de milieux naturels, des sites de nidification précieux pour la sauvagine et d’autres espèces d’oiseaux aquatiques.
Toutefois, lors de l’exploration de l’île par les responsables de la SNAP, ils se sont vite rendus compte qu’il y avait peu d’arbres dans le secteur et qu’une opération reboisement lui donnerait le coup de main qui aurait pris bien des années à dame Nature. Pour y arriver, ils ont fait appel à la coopérative Arbre-Évolution qui a également aidé au recrutement des « petites mains vertes ».
Fort comme le chêne
C’est ainsi que 300 bénévoles, des étudiants, des employés d’entreprises et de simples citoyens se sont épaulés pendant cinq jours afin de faire reverdir cet îlot. Un chêne a également été planté à cette occasion en hommage à l’ancien conseiller municipal qui nous a quitté en avril dernier, Jacques Durocher, qui fut toute sa vie un fervent défenseur de la protection de la nature sur ce territoire.
Soulignons d’ailleurs à ce sujet que l’île est fragilisée par plusieurs menaces, notamment la dégradation des habitats et l’érosion des berges qui lui ont déjà fait perdre plus d’une centaine de mètres au fil des décennies.
Récemment, l’annonce d’un financement pour l’élaboration d’un plan directeur en vue de la création du parc écotouristique de l’île Sainte-Thérèse aidera sûrement d’ici quelques années à faire découvrir cet espace vert inconnu pour bien des gens de la région. Ce plan permettra de définir les principes et les orientations en matière d’aménagement et d’usages prévus pour ce secteur insulaire situé dans l’archipel des îles de Varennes, qui abrite principalement des terres agricoles et des milieux naturels. La réalisation du plan directeur sera coordonnée par la Ville de Varennes et inclura des plans de concepts ainsi qu’une évaluation des coûts sur un horizon de 10 ans.
Espérons donc que la vision environnementale de Jacques Durocher sera à l’image de son tout jeune arbre planté en sa mémoire, c’est-à-dire qu’elle prendra racine afin de grandir et devenir fort comme le chêne!





À la mémoire de Jacques Durocher

Conseiller municipal de 1984 à 1992, membre du Comité consultatif d’urbanisme de la Ville de 1986 à 1992 et membre du comité toponymie de 1989 à 1992, il a poursuivi son implication au sein de ce comité jusqu’en 2018 et en fut même le président. Monsieur Durocher s’est également impliqué comme membre au sein du comité culturel de la Ville de 2008 à aujourd’hui. Citoyen engagé, il a toujours travaillé à la promotion de l’histoire de Varennes et de la mise en valeur du patrimoine. Il a agi comme consultant bénévole pour la Ville lors de la réalisation d’expositions, de documents ou de conférences ayant trait à l’île Sainte-Thérèse. De plus, il arpentait les îles et îlots en sentinelle et se portait toujours volontaire pour transporter par bateaux les intervenants, les politiciens et les organismes régionaux, désireux de visiter l’île dans un but de protection et de valorisation. (Source : Ville de Varennes)



Partager cet article