Les mots-croisés de La Relève

Charles Hamelin est choisi Athlète de l’année 2021 en patinage sur courte piste

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Charles Hamelin est choisi Athlète de l’année 2021 en patinage sur courte piste
Même s’il est un des patineurs les plus âgés sur le circuit international, Charles Hamelin, 36 ans, a démontré au cours de la dernière saison qu’il fait encore partie de l’élite mondiale. (Photo : TSN)
Les résultats du Julievillois Alexandre Migner aux plus récents Championnats canadiens lui ont permis de faire partie de l’équipe de développement NextGen en vue de la saison 2021-2022.

Dans une saison évidemment marquée par la pandémie, le vétéran de 36 ans Charles Hamelin a néanmoins réussi à tirer son épingle du jeu et à décrocher le titre d’Athlète de l’année 2021 en courte piste décerné par Patinage de vitesse Canada.
Même s’il est un des patineurs les plus âgés sur le circuit international, Charles Hamelin a démontré au cours de la dernière saison qu’il fait encore partie de l’élite mondiale, car il été couronné champion du monde du 1500 m aux Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste qui étaient disputés en mars dernier à Dordrecht, aux Pays-Bas.
Le Julievillois a complété la seule et unique compétition de la saison de courte piste au sixième rang du classement général, terminant en sixième place dans l’épreuve du 1000 m et septième lors du 500 m. Il faut souligner que le doyen de l’équipe nationale de patinage de vitesse sur courte piste a maintenant remporté 37 médailles en Championnats du monde au fil de sa carrière, rien de moins!
Le 16 août dernier, Charles Hamelin a donc reçu le prix Marc Gagnon remis à l’Athlète masculin de l’année en courte piste pour la 11e fois, lui qui l’a gagné en 2005, 2007-2011, 2013-2016 et 2021, établissant ainsi un record. Ce qui est particulier, c’est que c’est plus que le patineur qui a prêté son nom au trophée, Marc Gagnon, car il l’a remporté sept fois entre les années 1993 et 2002.
« C’est toujours un honneur de recevoir ce prix. Je l’ai remporté plusieurs fois au fil de ma carrière, mais cette fois il y a un petit quelque chose de spécial parce que j’ai eu la chance de travailler avec Marc Gagnon et de goûter à la passion qu’il a pour notre sport », a déclaré Charles Hamelin après avoir reçu cet honneur.
Commotion cérébrale
Quelques jours plus tard, le patineur n’a pu prendre part aux Championnats canadiens sur courte piste présentés du 21 au 29 août à l’aréna Maurice-Richard à Montréal, puisque le vétéran s’est officiellement retiré de la compétition en raison d’une commotion cérébrale survenue durant une épreuve.
La compétition regroupait les vingt meilleurs patineurs canadiens, soit les huit membres de l’équipe nationale, dont Charles Hamelin, ainsi que douze patineurs sélectionnés.
Les résultats des Championnats canadiens permettaient de désigner les membres de l’équipe nationale et de l’équipe de développement NextGen en vue de la saison 2021-2022, en plus de servir d’événement de présélection pour les représentants du Canada aux Jeux olympiques d’hiver 2022 à Pékin.
Si Charles Hamelin n’a pu s’illustrer lors de cet événement, un de ses concitoyens, Alexandre Migner, a pris le relais car il a terminé deuxième parmi les douze patineurs sélectionnés, ce qui lui a permis de faire partie de l’équipe de développement NextGen pour la prochaine saison.
Il est à noter que la progression du patineur de Sainte-Julie est intéressante puisqu’il s’est pris de passion pour ce sport à l’âge de 10 ans, après avoir regardé les Jeux olympiques de Vancouver à la télé. En 2018, dans sa catégorie, il a remporté les Championnats canadiens de l’Est et il a par la suite été sacré champion canadien au 400 m et au relais 3 000 m.
En octobre 2019, soit avant la pandémie, Alexandre Migner a vécu des compétitions de rêve à Bormio, en Italie, alors qu’il pris part à la 28e édition de l’Alta Valtellina Trophy. Il a signé 17 victoires et décroché une médaille d’or au classement cumulatif, dans la catégorie junior B.


Partager cet article