Les mots-croisés de La Relève

Cible de deux incendies de nature criminelle: le restaurant Pizz Contrecœur sera rasé

par Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
Cible de deux incendies de nature criminelle: le restaurant Pizz Contrecœur sera rasé
Les propriétaires de la pizzéria n’ont pas annoncé pour le moment leurs projets à court, moyen et long terme, mais ils promettent de faire connaître leurs intentions au cours des prochains jours. (Photo : Spotted Contrecœur)

Après des mois de spéculations, la décision a finalement été prise : la bâtisse abritant le restaurant Pizz Contrecœur sera entièrement rasée. Les travaux de démolition du commerce, qui a autrefois porté le nom de Restaurant Chez Gaby, devaient débuter le 5 juillet.

Les propriétaires de la pizzéria n’ont cependant pas annoncé pour le moment leurs projets à court, moyen et long terme, mais ils promettent de faire connaître leurs intentions au cours des prochains jours.

Rappelons que le restaurant Pizz Contrecœur a été la cible d’un premier incendie criminel ayant causé des dommages importants le 2 décembre dernier. Le commerce situé au 4584, route Marie-Victorin a alors reçu la visite d’au moins deux malfaiteurs qui ont tenté de faire brûler le bâtiment.

À leur arrivée sur les lieux, la quinzaine de pompiers de Contrecœur ont constaté que les flammes sortaient de la porte d’entrée. Leur intervention rapide a cependant permis de limiter les dommages et la propagation du feu vers les édifices voisins.

Bien des questions, peu de réponses

Cet incendie s’inscrivait alors dans le cadre d’une sinistre vague d’incendies criminels ayant frappé les communautés voisines de Contrecœur et Sorel-Tracy en décembre dernier. Outre le Pizz Contrecœur, quatre autres commerces ont également été la cible d’incendies criminels entre le 4 et le 21 décembre, soit le restaurant Milano, le bar Au Saurel, Arachide dépôt, ainsi que le restaurant Sorrento visé à deux reprises par les malfaiteurs.

En janvier, les policiers ont arrêté un citoyen, Justin Liessens, en lien avec l’incendie du bar Au Saurel, mais selon les porte-paroles de la Sûreté du Québec, il n’était suspecté que dans le cas de cette tentative uniquement.

Plus de six mois plus tard, les policiers de la SQ n’ont toujours pas de réponses à fournir à la population quant aux motifs que cachent ces tentatives d’incendies ciblées visant les autres commerces de la région.

Les Contrecoeurois étaient par ailleurs nombreux à espérer une réouverture de leur pizzéria en juin dernier, mais une seconde tentative d’incendie criminel serait venue à bout des démarches des propriétaires qui espéraient relancer leur entreprise.

La page dédiée au commerce a récemment été retirée des réseaux sociaux.

Déjà vu

Une telle vague incendiaire frappant des établissement de restauration n’est pas nouvelle au Québec. Entre 2005 et 2010, huit tentatives d’incendies criminels, d’attentats à l’explosifs et d’intimidation ont notamment été perpétrées contre des pizzerias de Chambly, incluant des restaurants opérant sous les bannières commerciales Mikes, Donini et Piazzetta. Pizza Super Choix, un établissement de Richelieu, avait également été pris pour cible à deux reprises durant cette période.

En juillet 2020, la Sûreté du Québec et Jeunesse au Soleil ont par ailleurs offert jusqu’à 5 000 $ de récompense pour des informations qui permettraient de procéder à l’arrestation du ou des responsables d’une série d’incendies comparable dans la région de Valleyfield.

Lors des attaques incendiaires contre les restaurants Pizza Fritz, Québec Pizzeria, Pizza chez Rose et Kapetan, au moins deux rodeurs utilisant des objets incendiaires auraient été vus à proximité de certains de ces établissements.

Partager cet article