Les mots-croisés de La Relève

Marché et Cité 3000: ça bouge à Contrecœur

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Marché et Cité 3000: ça bouge à Contrecœur
Sur le site de projet Cité 3000 qui prendra forme dès l’an prochain: Samuel , président de Grilli Samuel Consortium Immobilier, Charles Laberge, responsable du développement et de la construction de Canac, Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur et Josée Lagacé, directrice communications et marketing au Fonds immobilier de solidarité FTQ. (Photo : Ville de Contrecoeur)

La Ville de Contrecœur a annoncé que Cité 3000 prendra forme dès 2021. Le tout, avec la collaboration des partenaires Grilli Samuel Consortium Immobilier et le Fonds immobilier de solidarité FTQ. La construction de la 32e quincaillerie Canac marquera le coup d’envoi de la prochaine phase de développement du projet. 

Rappelons que le pôle commercial Cité 3000 s’inscrit dans le cadre du développement de la zone industrialo-portuaire Contrecœur-Varennes.

« D’autres commerçants et une bannière hôtelière démontrent un intérêt, s’est avancé Yves Samuel, président de Grilli Samuel Consortium Immobilier. Notre objectif est d’attirer des bannières stratégiques et appréciées d’une large clientèle afin de desservir autant les besoins de la population environnante que ceux des travailleurs qui seront en transit sur ce pôle commercial et éventuellement sur le pôle industriel. Le développement de ce dernier est en lien direct avec l’agrandissement du Port de Montréal qui, selon les informations publiques, prévoit amorcer ses travaux au cours de 2021 pour une mise en service du terminal Contrecœur en 2024.  L’échéancier est donc bien aligné pour concrétiser cet ambitieux projet. »

Marché Contrecœur

Les médias assistaient quelques jours plus tôt à une rencontre virtuelle pour une annonce concernant le Marché Contrecœur.

Jaime Roskies, responsable du projet pour le promoteur, la firme Forum, était présent lors de cette annonce virtuelle. La mairesse Maud Allaire et les propriétaires de l’épicerie IGA, Emily et Philip Desmarais, étaient également de la partie. Tout comme Gaétan Dufresne et Nathalie Pellerin, représentant respectivement Sobeys et la SAQ

Parmi les commerces ayant déjà réservé leur espace dans ce nouveau centre commercial, notons les bannières A&W, Eggspress, Opto-Réseau, Banque Nationale, Dollarama ainsi que Boutique d’animaux Chico. Des locaux sont toujours vacants et disponibles. La création d’un espace locatif de 75 000 pieds carrés représente un investissement de 20 millions de dollars.

Pour sa part, Maud Allaire s’est réjouie de l’avancement de ce projet qui s’inscrit dans l’actuel mouvement de croissance économique et démographique de la municipalité, dans le sillage des annonces liées au développement du projet portuaire. « Avec notre croissance démographique soutenue depuis plus de 10 ans et les projets majeurs attendus du côté du développement économique en 2021, [cette] implantation […] renforcera l’achat local et offrira une diversité commerciale ainsi que des services de proximité qui répondront aux besoins de notre population. »

De leur côté, les propriétaires de l’épicerie IGA Desmarais se réjouissent de pouvoir aménager dans des locaux du Marché Contrecœur. Des locaux plus vastes qui leur permettront d’exploiter la bannière IGA Extra. Les propriétaires comptent également offrir des services de naturopathie, un espace à sushi et une section microbrasserie.

 

 

Partager cet article