Agab Rembourser votre achat

Un nouveau type de vaccin contre la grippe qui devrait être plus efficace

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Un nouveau type de vaccin contre la grippe qui devrait être plus efficace
Pour la première fois, quatre souches de grippe ont été utilisées dans sa conception, soit deux de type A et deux de type B, alors qu’habituellement, on se limitait à une seule souche de type B. (Photo : iStock)

Pour ou contre le report de l’Halloween? Pour ou contre Donald Trump? Pour ou contre la vaccination pour prévenir la grippe? Les débats font partie de notre société et c’est tant mieux, car souvent on dit que du choc des idées jaillit la lumière. Le début de la campagne de vaccination contre la grippe ramène chaque année cette controverse dans l’actualité : est-il préférable de se faire vacciner contre l’influenza?
La saison passée, c’est-à-dire de 2018 à 2019, l’efficacité globale du vaccin a été de 61 %, ce qui est relativement acceptable, mais en 2014-2015, elle a été de… 0%! L’explication à ce sujet vient du fait que, chaque année, un comité de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réunit au mois de février pour déterminer quelles souches de la grippe seront incluses dans le vaccin de la saison suivante.
Les spécialistes se basent sur les souches en circulation en février pour déterminer quel vaccin sera donné en novembre. Toutefois, cela donne au virus le temps d’évoluer et c’est ce qui s’est produit il y a cinq ans. L’OMS avait prévu que les souches B et H1N1 de la grippe frapperaient cette saison-là, alors que c’est plutôt la H3N2 qui a touché la quasi-totalité des victimes au Canada.
Cette année, un vaccin nouveau genre a été conçu et il promet d’être plus efficace que par les années passées. Ainsi, pour la première fois, quatre souches de grippe ont été utilisées dans sa conception, soit deux de type A et deux de type B, alors qu’habituellement, on se limitait à une seule souche de type B.
Par ailleurs, les responsables de la santé publique craignaient une pénurie de doses de vaccins dans les dernières semaines à travers le pays en raison de problèmes avec les fournisseurs, mais les autorités devraient finalement avoir accès aux doses nécessaires, soit 1,6 million d’unités, pour mener à bien la présente campagne de vaccination.
Sur rendez-vous
Rappelons que la vaccination est recommandée et offerte gratuitement aux enfants de 6 mois à 17 ans atteints de certaines maladies chroniques; aux femmes enceintes aux deuxième et troisième trimestres de leur grossesse; aux adultes diabétiques ou atteints d’une maladie chronique affectant le cœur, les reins, les poumons ou le système immunitaire (incluant les femmes enceintes, quel que soit le stade de leur grossesse); aux personnes âgées de 75 ans et plus.
Ajoutons qu’afin de diminuer les risques de contamination, la vaccination est aussi offerte gratuitement aux gens qui habitent sous le même toit d’un bambin âgé de moins de 6 mois et d’une personne âgée ou atteinte d’une maladie chronique. Il est à noter que, pour la saison 2019-2020, la vaccination est aussi gratuite pour les enfants de 6 à 23 mois en bonne santé et les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé.
Les cliniques de vaccination contre la grippe saisonnière du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est fonctionneront sur rendez-vous seulement. Vous pouvez dès maintenant réserver votre plage horaire en visitant le site www.santemevaccingrippe.com ou en composant le 1 833 737-6606. La prise de rendez-vous par Internet est simple, rapide, sécuritaire, confidentielle et accessible en tout temps. Le site permet au citoyen de choisir le lieu, la date et l’heure qui lui convient en quelques clics et même de prendre rendez-vous pour plus d’une personne à la fois.

Le fonctionnement d’un vaccin
Lorsqu’une personne reçoit un vaccin, ses cellules de défense commencent à fabriquer des anticorps qui seront gardés en mémoire si le virus, qui cause réellement la maladie, entre dans le corps. C’est une réaction protectrice naturelle qui prend effet dans les 10 à 14 jours suivant l’administration du vaccin. Les vaccins représentent la méthode la plus efficace pour prévenir certaines maladies infectieuses, comme la grippe, aussi appelée l’influenza.
Contrairement à certaines fausses croyances, le vaccin ne cause pas la grippe. Il est sécuritaire et la majorité des symptômes ressentis après la vaccination sont bénins et de courte durée.
Infections à pneumocoque
Le pneumocoque est une bactérie qui se trouve dans les voies respiratoires. L’infection à pneumocoque peut causer une pneumonie, une méningite (infection des enveloppes du cerveau) ou une bactériémie (infection du sang) et les complications possibles sont la surdité, des dommages permanents au cerveau, et la mort.
Il existe deux vaccins contre les infections à pneumocoque et leurs complications. L’un d’eux est recommandé et gratuit pour les personnes âgées de 65 ans ou plus, de même que pour les personnes âgées de 2 à 64 ans ayant une condition médicale qui augmente leur risque d’infection grave au pneumocoque. Informez-vous auprès du CLSC ou de votre médecin. Pour plus d’information, consultez le site du ministère de la Santé et des Services sociaux.
(Mention de source : Santé Montérégie)

Partager cet article