Les mots-croisés de La Relève

Moisson Rive-Sud vise à se relocaliser à moyen terme

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
Moisson Rive-Sud vise à se relocaliser à moyen terme
Avec la présence des membres du personnel et des bénévoles, l'entrepôt de Moisson Rive-Sud est continuellement en effervescence.

Plus importante banque alimentaire en Montérégie, Moisson Rive-Sud dessert 95 organismes répartis sur 70% du territoire de la région. Elle récupère 3,4 millions de kilogrammes de denrées d’une valeur globale de 22,5 M $ auprès de 191 fournisseurs dont la majorité sont situés à Boucherville et les environs. « Nous aurons bientôt l’obligation de nous relocaliser et de prendre un nouveau virage vers le développement durable. Nous voulons diminuer notre empreinte écologique et avoir des revenus autogérés en plus d’élargir notre équipe », explique Dany Hétu, directeur général de MRS.
Ces objectifs font partie du plan stratégique de l’organisme et s’inscrivent dans une perspective de trois à cinq ans. Il est question de s’installer dans une bâtisse trois fois plus grande que les locaux actuellement occupés rue Volta, dans le parc industriel de Boucherville. Le futur bâtiment envisagé aurait une superficie d’environ 45 000 pieds carrés et serait situé sur un terrain variant entre 120 000 et 150 000 pieds carrés, précise Marie-Claude Savaria, coordonnatrice aux campagnes et événements chez MRS.
En disposant de plus grands espaces, la banque alimentaire de la Rive-Sud compte récupérer un plus grand volume de denrées dans les marchés d’alimentation. « Le potentiel des épiceries corporatives représente une centaine de magasins; nous ne ramassons les provisions disponibles que dans le tiers de ce nombre. Nous pourrions ainsi aller chercher entre cinq et six millions de kilos de denrées par année », mentionne M. Hétu.

Dany Hétu, directeur général de MRS et Marie-Claude Savaria, coordonnatrice aux campagnes et événements.

Ce projet fera l’objet d’une campagne de souscription à venir, possiblement l’an prochain. Le site où compte s’établir Moisson Rive-Sud n’est pas encore déterminé mais ne devrait pas être trop loin de Boucherville afin que l’organisme continue à être situé près de ses principaux fournisseurs, les centres de distribution du secteur agroalimentaire et les supermarchés. Pour l’heure, les dirigeants de MRS recherchent des experts en philanthropie afin de les aider à réaliser ce projet de déménagement.
Bénévoles
Le bénévolat demeure un élément-clé chez MRS. L’organisme accueille en moyenne neuf bénévoles par jour durant l’année. Pendant la saison estivale, ce nombre diminue. Les besoins demeurent présents non seulement pour le tri des denrées mais également pour la préparation des commandes. Les personnes prêtes à donner un coup de main, peu importe le nombre d’heures qu’elles sont disposées à offrir, sont les bienvenues.

 

Partager cet article