Les mots-croisés de La Relève

La troisième glace à Sainte-Julie sera une réalité d’ici un an environ

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
La troisième glace à Sainte-Julie sera une réalité d’ici un an environ

Un grand mur vitré permettra de voir la patinoire aux dimensions de la LNH

Le 20 avril dernier, la Ville de Sainte-Julie et le Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie (CCSSJ) ont fait savoir que le projet de troisième glace sera bientôt une réalité puisque les travaux de construction devraient commencer au début de cet été pour qu’on puisse ouvrir les portes lors de la saison estivale 2016.

Le directeur général de la CCSSJ, Éric Hervieux, a expliqué que l’appel d’offres qui lancera le projet d’agrandissement des infrastructures existantes sera publié sur le système électronique d’appels d’offres du gouvernement du Québec (SÉAO) au cours de la prochaine semaine. Par la suite, l’octroi du contrat à l’entrepreneur sera fait avant la fin mai et le début des travaux devrait s’effectuer dans le mois suivant, selon le temps requis par l’entrepreneur afin de se mobiliser. Quant à la fin des travaux, elle est prévue pour juin 2016, c’est-à-dire à temps pour la saison estivale.

Pour sa part, la mairesse, Suzanne Roy, a rappelé que ce projet bénéficie d’une aide financière du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESRS) de l’ordre de 5,5 millions de dollars La Ville, quant à elle, a offert pour un dollar un terrain adjacent à l’aréna. Il est important de noter que le coût total de cette nouvelle infrastructure sera plus élevé que 5,5 millions de dollars, mais il incombera au Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie.

M. Hervieux a ajouté que la troisième glace sera construite à l’emplacement de l’actuel stationnement entre l’aréna et la pente à glisser. L’architecture de l’ensemble sera sobre afin de mieux s’intégrer au paysage. Aussi, le mur face à la pente à glisser sera vitré afin d’offrir une large fenêtre sur les activités qui se dérouleront sur la patinoire. Ce concept des plus intéressants est rendu possible grâce à l’orientation du bâtiment plein nord, ce qui assure un ensoleillement minimal.

    Grandeur de la LNH

Ces travaux permettront donc à terme l’ajout d’une troisième glace d’une grandeur de 200 x 85 pieds, soit les standards de la Ligue nationale de hockey, avec gradins de 350 places. On y retrouvera également six vestiaires pour les joueurs, un vestiaire pour les arbitres, des locaux pour les associations des sports de glace, une salle de conférence et deux salles polyvalentes, un nouvel espace de restauration et une nouvelle boutique du pro.

Il est à noter aussi que des améliorations seront apportées aux installations existantes comme le remplacement des bandes de la patinoire 1, la mise aux normes de plusieurs équipements mécaniques des patinoires 1 et 2, l’aménagement du local technique de la patinoire 3 en respectant les normes les plus strictes en matière de sécurité et de gestion de l’ammoniac, ainsi que l’harmonisation des bâtiments.

Ces travaux d’agrandissement s’échelonneront donc sur une année environ et ils entraîneront la fermeture du stationnement entre l’aréna et la pente à glisser très bientôt. La mairesse Roy a précisé que des mesures de mitigation seront mises en place à la fin de l’été à l’intention des usagers du transport en commun qui utilisent le stationnement de l’aréna.

Ceux-ci seront invités à utiliser le stationnement en gravier situé face au terminus. Aussi, le stationnement du côté sud du boulevard Armand-Frappier sera permis jusqu’au boulevard N.-P.-Lapierre, avec des arrêts prévus des autobus en direction de Longueuil et de Montréal. Tous les détails seront communiqués aux usagers du transport en commun dans les prochaines semaines.

Partager cet article