De bonnes résolutions pour la nouvelle année!

communiqué
De bonnes résolutions pour la nouvelle année!
En ce début d’année, prenons un moment pour réfléchir sur la dernière année, qui a battu des records pour les abandons d’animaux de compagnie. (Photo : Courtoisie)

23En ce début d’année, prenons un moment pour réfléchir sur la dernière année, qui a battu des records pour les abandons d’animaux de compagnie. Conséquemment, tous les refuges du Québec étaient et sont encore beaucoup, à pleine capacité. À la RISAVR, nous avons présentement une liste d’attente pour les abandons, nos cages sont presque toutes occupées.

Dans certaines situations, l’abandon de l’animal est la seule solution, et même souhaitable pour l’animal, notamment des dû à des problèmes de santé, d’allergies sévères, problème de santé mentale et de maltraitance; des situations qui sont imprévisibles.

Malheureusement, pour la grande majorité des cas, les situations sont prévisibles : décisions irréfléchies et spontanées, pas de recherches sur les races considérées et la capacité de bien répondre aux besoins de cette race, éleveurs non éthiques qui conseillent mal les adoptants…nous voyons encore beaucoup trop de ces situations.

Sachez que malgré tous les excellents soins qu’ils reçoivent et l’amour que nous portons à nos pensionnaires, il est très traumatisant pour un animal de se retrouver en refuge, et plus l’animal est âgé, plus c’est difficile.

Abandonner son animal en refuge devrait être le dernier recours. Avez-vous de la famille ou des connaissances qui peuvent prendre votre animal? S’il s’agit de problèmes de santé ou de comportement, avez-vous consulté en clinique vétérinaire ou un comportementaliste pour résoudre la problématique, avant de songer à l’abandonner?

Car quelques fois, les gens veulent éviter les frais d’euthanasie en clinique. Adopter un animal de compagnie, c’est d’assumer des responsabilités qu’impliquent ce choix.

Par exemple, une personne nous a contacté pour abandonner son chien âgé de 15 ans, parce que celui-ci s’échappait sans cesse et cette situation était épuisante. Il s’agit possiblement d’un problème de santé et s’il se trouve, ce chien est en fin de vie et mérite de finir ses jours avec une famille, SA famille et non de croupir dans une cage en refuge.

Cette personne a ensuite envoyé une demande d’adoption pour un de nos chiens, alors qu’elle s’apprête à abandonner son chien de 15 ans dans un refuge.

Avant d’abandonner, réfléchissez : avez-vous tout tenté pour atténuer ou régler la problématique?

Alors en ce début d’année, merci de prendre la résolution d’accorder à votre animal de compagnie, un membre de votre famille, toute la considération qu’il mérite avant de le laisser dans un refuge.



Partager cet article