Verchères 350

Une levée de fonds pour la Maison de l’entraide: faire une différence dans la communauté un geste à la fois

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Une levée de fonds pour la Maison de l’entraide: faire une différence dans la communauté un geste à la fois
La Maison de l’entraide, qui soutient notamment les familles éprouvant des difficultés économiques, est bien enracinée dans la collectivité julievilloise. (Photo : Shutterstock)

Il y a des gens qui entreprennent un nouveau défi professionnel en désirant non seulement faire une différence dans leur travail, mais également dans la communauté.

C’est le cas de Denis Gélinas qui a été nommé directeur du centre de rénovation BMR de la rue Principale à Sainte-Julie il y a seulement deux mois et il a entrepris avec son équipe de faire un grand ménage dans le commerce situé au cœur du Vieux-Village afin de faire de la place à un nouvel inventaire susceptible d’attirer encore plus de clientèle.

En cours de route, il s’est dit qu’il pouvait faire d’une pierre deux coups. Son idée était de tenir une grande vente sous la tente cette fin de semaine (vendredi, samedi et dimanche) afin de réduire les stocks invendus et d’aider en même temps un organisme bien enraciné dans la collectivité julievilloise, soit la Maison de l’entraide, qui soutient notamment les familles éprouvant des difficultés économiques, en collaboration avec les intervenants du milieu.

« Partout où je suis passé, je me suis toujours impliqué dans la communauté, entre autres envers les familles défavorisées parce que personne n’est à l’abri de ça. Quand on a un peu de chance dans la vie, c’est bon de retourner l’ascenseur », a expliqué M. Gélinas.

« J’ai demandé à mon équipe s’il y avait un organisme en particulier que l’on pourrait aider et une des employées m’a dit qu’elle est bénévole pour la Maison de l’entraide. Elle est originaire du Maroc et elle est ici depuis février seulement. C’est là qu’on a décidé d’aller de l’avant avec cette cause! »

« En plus de la grande vente sous la tente, ça fait depuis le 6 août dernier que l’on sollicite les gens aux caisses pour qu’ils fassent un petit don pour la Maison. Une fois ces deux activités terminées, nous pourrons tout calculer et faire un chèque aux responsables de l’organisme, en espérant que ça puisse faire une belle différence pour eux! »

« Il y a aussi des commerçants locaux qui ont contribué et j’apprécie vraiment leur appui. Ils ont embarqué spontanément. Et aussi, je dois ajouter que les citoyens répondent très bien depuis le début de cette levée de fonds. Ils sont généreux. Si tout se passe bien, j’aimerais aussi épauler le Centre de femmes Entre Ailes cet automne, mais tout ça, c’est à suivre! », de conclure le nouveau directeur avec un large sourire.

 

 

 

 

 

Partager cet article