Verchères 350

Centre pour femmes Impact: un point de convergence pour celles qui veulent briser l’isolement

Reportage
Centre pour femmes Impact: un point de convergence pour celles qui veulent briser l’isolement
(Photo : Impact)

Dans le cadre de son 20e anniversaire, l’organisme autrefois connu sous le nom de Contact’L de Varennes a changé de nom, mais l’esprit qui l’anime demeure le même, alors que bénévoles et intervenantes poursuivent leur mission de venir en aide aux femmes dans le besoin et contribuer à les sortir de leur solitude.
Le 9 juin était un grand jour pour le Centre pour femme Impact alors que ses responsables ont lancé une campagne majeure de recrutement, en plus de dévoiler le nouveau site Internet de l’organisme. C’était également l’opportunité de remercier les nombreuses bénévoles qui ont travaillé d’arrache-pied depuis deux décennies et sans qui rien n’aurait été possible.
« C’était un hommage à toutes celles qui ont mis sur pied Contact’L de Varennes, à ces femmes qui ont tenu l’organisme à bout de bras, a expliqué la directrice, Suzanne Myrand. Certaines sont toujours présentes et on voulait mettre leur contribution de l’avant et les remercier pour ce qu’elles ont fait. Nous avons aussi présenté notre nouvelle page Facebook. Nous voulons que ça nous permette de nous faire remarquer par celles qui ne connaissaient pas nos services, de trouver de nouveaux partenaires financiers et de rejoindre des personnes qui veulent s’impliquer dans la communauté en faisant du bénévolat. »
L’activité sera également l’occasion de souligner l’apport de la fondatrice de l’organisme. « Laure Frappier était une femme exceptionnelle, a ajouté la directrice. Elle travaillait comme enseignante quand elle a perdu la vue. Malgré tout, elle a fait le chemin de Compostelle et c’est à son retour qu’elle a approché ses amies pour leur parler de son désir de venir en aide aux femmes dans le besoin. Elle leur a dit : « Il faut que je fasse quelque chose! » et elle a démarré l’organisme dans sa propre cuisine! »
Décédée en 2017, Laure Frappier continue de vivre à travers l’organisme qu’elle a fondé et par le biais d’une capsule biographique mise en ligne sur le site du Centre pour femme Impact.
Bien-être et autonomie
L’organisme, qui propose des dizaines d’activités chaque année à ses membres et favorise le réseautage entre les femmes de la région, a eu l’opportunité d’apporter une précieuse contribution durant la pandémie en poursuivant sa mission de briser l’isolement de femmes qui, pour différentes raisons, ont pu côtoyer davantage la solitude durant cette période.
« Il y a encore beaucoup de femmes qui pensent que les services sont offerts seulement à celles qui ont connu la violence, a souligné Mme Myrand. Non. Nous sommes là pour toutes les femmes qui vivent de l’isolement. Les femmes qui se joignent à notre réseau peuvent être veuves, avoir perdu leur emploi, ou encore elles travaillent, mais elles sont seules, tout simplement. Nous sommes là pour les accompagner pour qu’elles se sentent autonomes et retrouvent un sentiment de bien-être. »
La directrice rappelle par ailleurs que de nombreuses activités sont offertes par le Centre pour femmes Impact à un coût modeste. « Nos membres ont accès à une multitude d’ateliers de développement personnel et de conférences à prix vraiment très bas. Beaucoup de services sont d’ailleurs gratuits et surtout, ça permet de créer un réseau d’entraide et de belles amitiés », a conclu Mme Myrand.
Pour contacter le Centre pour femmes Impact, composez le 450 652-0004 ou visitez le CentreImpact.org



Le Centre pour femmes Impact est membre de la CDC MY dont la mission est d’assurer la reconnaissance
et le soutien du développement communautaire sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville.

Pour informations : 450 685-1166 oudirection@cdcmy.org

Partager cet article