Verchères 350

L’industrie du cannabis sera interdite dans les zones industrielles à Sainte-Julie

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
L’industrie du cannabis sera interdite dans les zones industrielles à Sainte-Julie
Un avis de motion a été déposé afin de retirer l’usage 2130 − Industrie du cannabis de la sous-classe I407 afin qu’il soit dorénavant prohibé dans toutes les zones industrielles où la classe d’usage « I4 industrie légère » est autorisée. (Photo : Shutterstock)

Voici un résumé de l’assemblée publique tenue le mardi 18 janvier à l’hôtel de ville de Sainte-Julie et présentée en direct sur sa page Facebook.
• Un avis de motion modifiant le Règlement de zonage 1101 a été déposé afin de retirer l’usage « 2130 − Industrie du cannabis » de la sous-classe I407 pour que cet usage soit dorénavant prohibé dans toutes les zones industrielles où la classe d’usage « I4 industrie légère » est autorisée. Le conseil demande de prohiber l’usage « 8137 − Production du cannabis » dans toutes les zones agricoles du territoire de la ville, sauf dans les zones 701 et 801 et de n’autoriser l’usage « 2130 − Industrie du cannabis » que dans les zones 701 et 801 comme usage accessoire à l’usage principal « 8137 – Production du cannabis ». La demande de prescrire des marges de recul avant, latérales et arrière minimales de 33 mètres pour tout bâtiment de culture, d’entreposage ou de transformation du cannabis dans les zones 701 et 801 sera présentée pour adoption à une séance distincte du conseil.
• Beaucoup de chantiers sont en préparation à Sainte-Julie et le conseil a adjugé le contrat numéro R-1271, lot 2 concernant des travaux de réfection et de construction de surfaces multidisciplinaires aux parcs Edmour-J.-Harvey et Jules-Choquet à la compagnie Eurovia Québec Construction pour 1 175 885,58 $ incluant la réserve pour les imprévus. Les élus ont procédé de même concernant des travaux de planage asphaltage sur le boulevard N.-P.-Lapierre, des rues Savaria à Yoland Guérard, à l’entreprise Roxboro Excavation pour 890 400 $, Finalement, la Ville a accordé le contrat numéro SI-22-211 concernant la réparation du collecteur pluvial nord du ruisseau Beloeil à l’entreprise Excavation Civilpro pour 400 171,64 $.
Divers
• Le conseil a proclamé le 26 janvier Journée Bell cause pour la cause et a invité tous les citoyens à participer à l’initiative de l’entreprise de télécommunications.
• Claude Dalpé a été nommé maire suppléant pour les mois de février, mars et avril 2022.
• Les élus ont attribué le contrat relatif à des services de webdiffusion des séances du conseil municipal pour l’année 2022 au fournisseur SBI Audiovisuel pour 38 792,57 $.
• La Ville a confirmé l’affectation de sommes inscrites à la réalisation des projets 2022 du programme triennal de dépenses en immobilisations 2022 2023 2024, soit 50 499 $ à même le fonds de parcs et terrains de jeux; 339 900 $ à même le fonds de roulement qui sera remboursé en versements égaux sur une période de cinq ans, soit de 2023 à 2027.
• Le conseil a approuvé le budget 2022 de la Régie intermunicipale de l’eau potable Varennes, Sainte-Julie, Saint-Amable et a autorisé le trésorier à payer la quote part de la Ville pour l’exercice financier 2022 de 1 336 715 $.
• La Municipalité a signifié sa volonté de participer à nouveau au PRQ, volet VI « Aide aux propriétaires de maisons lézardées », selon les règles prévues.
• Les élus ont accepté de verser à la Maison des jeunes de Sainte-Julie un soutien financier de 38 956,86 $ pour l’année 2022, ainsi que 309 009,01 $ au Centre de la culture et du sport de Sainte-Julie (CCSSJ) afin d’offrir des activités aquatiques à petit prix pour la clientèle jeunesse et de verser 201 927,87 $ au CCSSJ afin d’aider l’organisme à s’acquitter des dépenses reliées aux opérations courantes.
• Le conseil a autorisé le maire et la greffière à signer le protocole d’entente relatif à l’aménagement de patinoires temporaires dans le parc des Tuileries, entre les rues de Rome et de Vienne, de même que sur la rue de Marseille pour l’hiver 2021-2022.
• Un avis de motion a été présenté afin de modifier le Règlement 1124 relatif au code d’éthique et de déontologie des employés de la Ville de Sainte-Julie afin d’y inclure des règles relatives à la réception de dons, de marques d’hospitalité et d’avantages de la part d’un fournisseur sera présenté pour adoption à une séance distincte du conseil.




Partager cet article