Verchères 350

Rétrospective: 2021 dans la MRC de Marguerite-D’Youville

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Rétrospective: 2021 dans la MRC de Marguerite-D’Youville
(Photo : Photo by Tarryn Myburgh on Unsplash)
Projection de terrasses aménagées dans le futur secteur du quai de Verchères.
Le secteur du quai de Verchères va bientôt bénéficier du plan de revalorisation échafaudé autour du thème Un nouveau souffle pour Verchères – Le quai, entre fleuve et village, cohérence de culture et d’espace.

JANVIER: Un nouveau souffle pour Verchères

  • La gestion stricte des dépenses à Sainte-Julie n’empêche pas les élus d’avoir de nombreux projets en vue pour l’année 2021. La Municipalité a en effet prévu des investissements de plus de 43 M$ dans divers travaux. Une somme importante quand on sait que son budget total est d’environ 48 M$;
  • L’année 2021 sera particulièrement chargée pour Varennes alors qu’on se prépare à fêter en 2022 son 350e anniversaire. La Municipalité a les moyens de ses ambitions grâce à son surplus record estimé à 7,3 M$ ainsi que ses nouveaux revenus de taxation de l’ordre de 1 M$;
  • La Ville de Sainte-Julie annonce avec tristesse le décès à 82 ans d’Yvon Major qui a œuvré à titre de maire de Sainte-Julie de 1993 à 2005. « Sous sa gouverne, la Ville a énormément changé et il laisse un héritage important derrière lui », a précisé la mairesse Suzanne Roy qui lui a succédé en 2005;
  • La Municipalité de Verchères dévoile le plan directeur de ce que pourrait devenir le secteur du quai municipal au cours des prochaines années. Échafaudé autour du thème Un nouveau souffle pour Verchères – Le quai, entre fleuve et village, cohérence de culture et d’espace, ce plan sera soumis aux citoyens qui auront l’opportunité par la suite d’exprimer leur opinion sur le projet proposé;
  • La Ville de Saint-Amable rend hommage à Normand Gemme, son ancien directeur du Service incendie décédé à 78 ans. Parmi les hauts faits d’armes du disparu, on se souviendra de son leadership lors du brasier qui a fait la manchette au niveau national au printemps 1990;
  • Le 15 janvier, un avocat dépose une demande d’autorisation d’exercer une action collective contre Nintendo dans le but d’obtenir une compensation pour les consommateurs québécois qui ont acheté des consoles Nintendo Switch, Switch Lite, ainsi que des manettes Joy-Con et Nintendo Switch Pro. Une jeune femme de Saint-Amable, Kelly-Ann St-Laurent, 23 ans, est à l’origine de cette requête;
  • Après que le fédéral eut annoncé qu’il s’engage à financer jusqu’à hauteur de 300 M$ le nouveau terminal à conteneurs de Contrecœur, voilà que Québec accorde à son tour une aide financière de 55 M$ au projet de l’Administration du port de Montréal;
Le projet de Greenfield Global consiste à construire une nouvelle usine de production d’hydrogène vert au coût de 240 millions de dollars et qui serait adjacente à la bioraffinerie de Varennes.

FÉVRIER De l’hydrogène vert produit à Varennes

  • L’année 2021 marque le 50e anniversaire de l’obtention du statut de ville pour la paroisse de Sainte-Julie. La croissance exceptionnelle de la ville est due en grande partie à la construction de la Transcanadienne entre 1967-1968. Cette nouvelle artère a créé un lien direct avec la métropole du Canada à Montréal mais aussi provoqué de nombreux bouleversements;
  • Hydro-Québec démarre son projet d’usine de production d’hydrogène vert à Varennes, estimé à près de 200 M$;
  • C’est avec satisfaction que Suzanne Roy a appris que Québec projette de prolonger le Réseau express métropolitain dans l’axe est-ouest sur la Rive-Sud. Elle espère que ce projet se réalisera dans le corridor de l’A-30 pour s’étendre jusqu’à l’échangeur A-20/A-30 et, mieux encore, jusqu’à Sainte-Julie;
  • Verchères lance un concours adressé à ses résidents les plus créatifs qui aimeraient créer le logo du 350e de la municipalité. Le comité organisateur souhaite mettre la population au cœur des festivités qui auront lieu tout au long de l’année 2022;
  • Un HLM barricadé à Saint-Amable provoque l’indignation de Stéphane Williams, maire de Saint-Amable et président de la commission du logement social de la CMM. Ce dernier s’inquiète de la situation alors que de nombreux travailleurs ont aujourd’hui de la difficulté à trouver un logement abordable près de leur travail;
  • Après avoir omis d’appliquer sa propre Loi sur les espèces en péril (LEP) dans le dossier du chevalier cuivré en 2012, le gouvernement fédéral corrige la situation… neuf ans plus tard;
  • Côté faits divers, un étrange incident survient à Saint-Amable alors qu’un voleur de tracteur endommage trois commerces, dont la façade de la SAQ, à bord de son véhicule de fortune… Dur lendemain de veille à prévoir?
  • À Mandeville, un motoneigiste contrecoeurois de 56 ans décède après avoir perdu le contrôle de son engin le 24 février;
Le chantier du projet sur le terrain acquis par Groupe Robert à Varennes.

MARS: Un nouveau centre de distribution pour Groupe Robert

  • Le Groupe Robert, une entreprise spécialisée dans l’entreposage et le transport de marchandises, construira à Varennes un centre de distribution automatisé à la fine pointe de la technologie qui nécessitera un investissement de plus de 150 M$;
  • Le Centre médical de Varennes annonce qu’il fermera ses portes de façon permanente le 30 juin. Cette décision est directement liée à la difficulté de recruter de jeunes généralistes pour occuper les postes laissés vacants à la suite de départs à la retraite;
  • Comme anticipé, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson, annonce que le projet d’agrandissement du terminal portuaire de Contrecœur peut aller de l’avant. La déclaration de décision du ministre établit cependant 330 conditions juridiquement contraignantes que le promoteur devra respecter pendant toute la durée de vie du projet;
  • Les Verchèrois entament le mois sur une bien triste note en constatant la démolition d’un édifice patrimonial de la rue Madeleine ayant abrité jusqu’au début des années 1960 une des fameuses chalouperies qui ont fait la renommée de la municipalité. Fragilisé par la négligence de propriétaires habitant hors du pays, l’immeuble s’est effondré sous le poids de la neige;
  • Le Journal de Montréal dévoile sa liste des 100 plus importants pollueurs du Québec en 2019. Deux de ces entreprises sont situées à Contrecœur, dont ArcelorMittal produits longs Canada qui trône en septième position;
  • La Ville de Contrecœur fait par ailleurs un pas de plus afin de concrétiser le réaménagement de la place François-de-Sales-Gervais en attribuant un contrat de près de 2,5 millions de dollars à l’entreprise varennoise Excavation ESM.
Un camion transportant des résidus miniers de la compagnie Rio Tinto Fer et Titane
Un camion transportant des résidus miniers de la compagnie Rio Tinto Fer et Titane.

AVRIL: La Colonie des Grèves cède un terrain à Rio Tinto

  • Le 1er avril, l’entreprise Rio Tinto Fer et Titane (RTFT) fait l’acquisition d’un terrain appartenant à la Colonie des Grèves. La nouvelle est accueillie froidement par le conseil municipal qui, le 25 mars précédent, a tenu une séance extraordinaire afin d’adopter des mesures dont l’objectif était d’assurer le maintien du couvert végétal et de la biodiversité dans le secteur concerné;
  • À la suite des féminicides qu’a tristement vécus le Québec au cours des dernières semaines, Sainte-Julie, la Régie de police Richelieu–Saint-Laurent et le Centre de femmes Entre Ailes rappellent que la violence n’est jamais une solution et que des ressources existent en cas de besoin;
  • 7 000 citoyens signent en quelques jours la pétition « Sauvons le versant de Sainte-Julie du mont Saint-Bruno ». Selon le comité à l’origine de ce mouvement, il y aurait « urgence d’agir », car « la Ville de Sainte-Julie a publié un appel d’offres prévoyant le déboisement, l’excavation et le dynamitage du roc pour l’aménagement des infrastructures nécessaires au projet de construction de quinze résidences de prestige du développement de la Falaise »;
  • Selon la firme de sondages Léger, Varennes se retrouve au 27e rang du palmarès des villes du Québec où les gens se disent le plus heureux. Sainte-Julie pour sa part glisse en 47e position alors que, en 2014, elle décrochait la 1ère place pour la quatrième fois en moins de 10 ans;
  • En raison de l’accroissement de sa population, le besoin pour un nouvel établissement scolaire se fait pressant à Contrecœur. Si les demandes du Centre de services scolaire des Patriotes n’obtiennent pas la réponse espérée, il semble toutefois que les travaux pour l’agrandissement de l’école des Cœurs-Vaillants pourront aller de l’avant;
  • Québec annonce des investissements de 866 701 000 $ pour le maintien et l’amélioration des infrastructures routières en Montérégie. Ces sommes permettront notamment au MTQ de procéder au parachèvement de l’asphaltage de la chaussée de la rue Labonté à Calixa-Lavallée et au réaménagement de la sortie Pomme-d’Or sur l’autoroute 30 à Contrecœur.
C’est une certaine surprise que fut accueillie l’annonce de Mme Suzanne Roy à l’effet qu’elle ne solliciterait pas un autre mandat à la mairie de la Ville de Sainte-Julie.

MAI: Suzanne Roy quitte la politique municipale

  • Le 4 mai, la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, annonce devant les médias qu’après 25 années en politique municipale, elle ne se représentera pas aux élections de novembre;
  • La croissance économique de Varennes fait l’objet de reportages dans le magazine L’Actualité. « Très peu de villes au Québec axent leur développement sur l’acquisition de terrains et, pour sa part, Varennes a transigé pas moins de 130 M de pi2 en seulement 11 ans, soit l’équivalent de 2 257 terrains de football! »;
  • À Verchères, les membres du conseil s’attaquent au problème de stationnement dans le secteur du quai. La vente de passes saisonnières sera ainsi limitée aux résidents au coût de 50 $;
  • Alors que la pandémie continue de forcer l’annulation de plusieurs événements culturels, c’est au tour des organisateurs des Diableries de Contrecœur de devoir reporter la tenue de leur festival.
La victime du 12e féminicide de l’année au Québec, la Contrecoeuroise Lisette Corbeil

JUIN: Féminicide à Contrecoeur

  • La fermeture en 2009 de l’usine pétrochimique de Pétromont a symbolisé le déclin des industries lourdes et polluantes. Depuis, les projets porteurs d’avenir se sont multipliés. Le plus récent projet à voir le jour à Varennes est la centrale solaire d’Hydro-Québec qui couvre l’équivalent de dix terrains de football américain;
  • La population de Contrecœur est sous le choc alors qu’on apprend qu’une résidente de la municipalité est devenue la 12e victime de féminicide au Québec en 2021. Durant les semaines qui suivent, plusieurs hommages seront livrés à la mémoire de Lisette Corbeil, assassinée par son ex-conjoint;
  • Avec les allègements aux mesures sanitaires, la saison des marchés peut s’amorcer comme par le passé… à quelques mesures sanitaires près. C’est le cas du Marché fermier de Verchères qui reprend du service alors que Contrecœur lance son projet pilote des Jeudis fermiers;
  • Toujours à Contrecœur, la Municipalité dévoile sa toute première politique culturelle dont l’objectif est d’améliorer les infrastructures municipales en loisir et de diversifier l’offre d’activités proposées à la population;
  • La vente d’un terrain de la Colonie des Grèves à l’entreprise Rio Tinto Fer et Titane continue de susciter des réactions. Un groupe de citoyens met en ligne une pétition sur le site Change.org sous le thème « Sauvons le parc régional des Grèves ».
« Quand j’ai entendu mon nom sortir et que c’était par les Canadiens, j’ai sauté de joie! », a lancé le natif de Varennes, William Trudeau, au terme du repêchage de la Ligue nationale de hockey.

JUILLET: Un Varennois repêché par le Canadien

  • « Quand j’ai entendu mon nom sortir et que c’était par les Canadiens, j’ai sauté de joie! », a lancé le défenseur natif de Varennes, William Trudeau, au terme du repêchage de la Ligue nationale de hockey. Montréal a surpris plusieurs observateurs en sélectionnant quatre joueurs de la LHJMQ parmi ses huit choix;
  • Le maire Damphousse procède à la première pelletée de terre marquant le début des travaux du futur Centre multifonctionnel de Varennes. Le projet sucite la controverse au sein de la communauté, car cette infrastructure, qui devait être publique dans l’esprit de plusieurs, a été vendue à la société Cogir CGI;
  • À Verchères, le maire Alexandre Bélisle et le comité organisateur dévoilent le logo retenu pour les célébrations du 350e anniversaire de la municipalité, soit celui proposé par Cindy Bissonnette;
  • À Saint-Amable, c’est le début des travaux pour la Maison des aînés qui sera située sur la rue du Parchemin et qui comprendra 72 chambres individuelles;
  • Les Contrecoeurois sont invités à se prononcer sur l’avenir de leur centre-ville dans le cadre d’une démarche participative de réflexion lancée par la Ville.
À Verchères, un ouvrage de protection des berges est détruit par l’action des vagues.

AOÛT:  Berges du Saint-Laurent: des citoyens réclament justice

  • Le projet des Fermes urbaines Gigrow, sur le chemin de la Baronnie, consiste à cultiver dans un premier temps près de quatre millions de salades par année sur une superficie de 24 000 pi2, alors qu’une ferme traditionnelle demanderait une surface dix fois plus grande. Cela est possible grâce à une technologie novatrice québécoise, la culture par rouleau rotatif horizontal;
  • C’est sur le site d’une ancienne érablière à Varennes que la Maison de l’environnement verra le jour. Véritable lieu d’apprentissage et de sensibilisation, les installations multifonctionnelles écologiques de la MRC accueilleront petits et grands tout au long de l’année;
  • Alors que les élections municipales approchent à grands pas, le maire de Saint-Amable, Stéphane Williams, ainsi que tous les membres de son conseil, à une exception près, annoncent qu’ils vont se représenter lors du prochain scrutin. Seul Michel Martel a choisi de se retirer pour des raisons de santé;
  • Des citoyens de Contrecœur, de Verchères et de Varennes obtiennent le feu vert d’un juge de la Cour supérieure du Québec. Ils pourront ainsi aller de l’avant avec la poursuite qu’ils désirent intenter contre le gouvernement fédéral en raison de la détérioration des berges du fleuve Saint-Laurent;
  • Une fusillade à Contrecœur fait quatre blessés incluant les trois passagers de l’automobile sur laquelle a fait feu Yves Martin Larocque, 37 ans, ainsi qu’un garçon de 9 ans qui a été atteint par un projectile égaré;
  • Les citoyens contrecoeurois sont invités à visiter le site des fouilles archéologiques qui se déroulent dans les vestiges de l’ancien moulin à vent situé aux abords du fleuve. De très intéressantes trouvailles résulteront de cette initiative, dont une hache qui pourrait dater de 4000 ans…
Malgré un ciel parfois menaçant, les Championnats québécois de cyclisme sur route Espoirs, paracyclisme et contre-la-montre par équipe ont donné lieu à une compétition relevée.

SEPTEMBRE: Des championnats de cyclisme à Contrecœur

  • La Ville de Sainte-Julie a finalement pu faire l’acquisition des 18 lots du boisé de la Falaise, soit les derniers terrains adossés au mont Saint-Bruno, et qui servent de refuge à des centaines d’espèces fauniques et floristiques. « Il s’agit d’un des plus grands défis que j’ai eu à relever au cours de mes 25 années en politique municipale! », a lancé la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy.
  • Les élus de Varennes espèrent que l’île Sainte-Thérèse va devenir un endroit prisé des Varennois et des citoyens des environs. L’annonce d’un financement pour l’élaboration d’un plan directeur en vue de la création du parc écotouristique à cet endroit est un grand pas en ce sens;
  • Lors des élections fédérales, le député bloquiste Stéphane Bergeron remporte son pari, soit celui d’être réélu avec une majorité plus importante que celle de l’élection de 2019;
  • Dans la poursuite intentée contre la Ville de Contrecœur dans le dossier de la vente du terrain de la Colonie des Grèves, les représentants de Rio Tinto Fer et Titane citent le conseiller Charles-Étienne Drapeau: « On a mis une réserve foncière pour empêcher toute construction intempestive (sic), bref, qui mettrait en péril la protection de l’environnement, s’est exprimé le représentant du District 6 lors d’une séance ordinaire du conseil. On ne connait pas encore la visée de Rio Tinto sur ce terrain-là […], mais on ne pense pas qu’ils vont construire des tours à condos ou quoi que ce soit. Bref, on a des grandes réserves sur cette transaction.»
  • Malgré le ciel menaçant, les Championnats québécois de cyclisme sur route Espoirs, paracyclisme et contre-la-montre donnent lieu à une compétition relevée dans les rues de Contrecœur alors que les membres du club local, les Dynamiks, s’illustrent dans différentes catégories;
  • Après avoir pris connaissance de certains articles publiés dans des médias sorelois, la Ville de Contrecœur maintient n’avoir nullement l’intention d’utiliser les terrains de la Colonie des Grèves afin d’y permettre l’aménagement d’un éventuel développement immobilier;
  • La mairesse de la Ville, Maud Allaire, annonce à son tour qu’elle sera de nouveau candidate aux prochaines élections, et ce, dans l’espoir de décrocher un second mandat;
  • Même scénario du côté de Verchères où Alexandre Bélisle espère avoir la faveur de ses concitoyens pour une quatrième fois alors que Daniel Plouffe se présente pour une troisième fois à Calixa-Lavallée. Tout comme François Williams à Saint-Amable, ces messieurs seront réélus sans opposition;
  • Lors d’une journée de célébrations, les élus de Saint-Amable souhaitent la bienvenue aux nouveaux arrivants venus s’établir dans la région. Au cours de cette période, 551 familles de l’extérieur se sont installées sur le territoire de la municipalité.

OCTOBRE: Une pénurie de main d’oeuvre qui fait mal

  • La pénurie de maind’œuvre a des conséquences importantes au Québec et la région n’échappe pas au phénomène. Pour le seul secteur manufacturier, ce problème a entrainé des pertes de 5 185 M$ au cours des deux dernières années en Montérégie, alors que la majorité des entreprises ont dû refuser des contrats, payer des pénalités de retard ou même réduire leurs activités en raison de ce manque;
  • Les besoins sur le territoire du Centre de services scolaire des Patriotes (CSSP) sont en hausse étant donné que la population ne cesse de croître et pas moins de 18 demandes d’investissement ont été acheminées au ministère de l’Éducation afin de construire, d’agrandir et de reconstruire des établissements scolaires, dont l’école Aux-Quatre-Vents à Sainte-Julie;
  • Un nouveau candidat se présente pour affronter Maud Allaire lors des élections municipales à Contrecœur, soit René Laprade, retraité d’ArcelorMittal et ex-président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de la municipalité;
  • Dans le dossier de l’agrandissement du terminal à conteneurs du Port de Montréal à Contrecœur, des citoyens lancent une pétition afin que le projet soit soumis à une évaluation du Bureau d’audiences publiques sur environnement (BAPE);
  • Le temps du festival Femmes de Paroles, Verchères fait place à des conteuses et propose aux amateurs de culture qui aiment se faire raconter des histoires des soirées magiques… au féminin;
  • En raison d’un manquement au Code d’éthique et de déontologie de Saint-Amable, le maire Stéphane Williams se voit imposer par la Commission municipale du Québec une peine de 90 jours de suspension. Cette dernière se terminera cependant dès la tenue du scrutin de novembre.
À l’avant : Mme Isabelle Poulet, M. Mario Lemay, Mme Josée Marc-Aurèle, Mme Lucie Bisson. À l’arrière : M. Christian Huard, Mme Sylvie Beaulieu, M. Claude Dalpé, M. Éric Faucher et Mme Amélie Poirier.

NOVEMBRE: Mario Lemay prend la relève à Sainte-Julie

  • La vague de La Voix des citoyens – Équipe Mario Lemay déferle le 7 novembre. Tous ses candidats sont élus avec près de 80 % des voix. Au terme du scrutin, Mario Lemay succède  à Suzanne Roy à la mairie;
  • Le Parti durable – Équipe Martin Damphousse est reporté au pouvoir au lendemain de l’élection municipale du 7 novembre, mais une candidate indépendante, Carine Durocher, cause la surprise en l’emportant sur la conseillère sortante Mélanie Simoneau dans le district 4;
  • Lors des élections municipales, alors que les citoyens de Verchères, de Calixa-Lavallée et de Saint-Amable ont droit à quelques petits changements dans la composition de leur conseil, les Contrecoeurois font la connaissance d’une toute nouvelle équipe. La mairesse Maud Allaire est réélue;
  • Le ton monte dans le dossier de la Colonie des Grèves alors que le président Yves Beaulieu prend la parole dans un média sorelois afin de dénoncer ce qu’il qualifie de « hold up » de la part de l’administration contrecoeuroise;
  • Pour le projet d’expansion de son terminal à conteneurs de Contrecœur, l’Administration portuaire de Montréal décroche le titre dans la catégorie Opportunity and Equity lors du 13e North America Strategic Infrastructure Leadership Forum;
  • Des perquisitions ont lieu à Saint-Amable dans le cadre d’une opération de lutte au trafic d’armes illégales menée par les policiers de la Division des enquêtes contre le crime organisé;
  • Après avoir visé 2024 puis 2025 comme date d’échéance pour la finalisation de son projet de Contrecœur, l’APM reporte le tout à 2026. Ce nouvel objectif ferait notamment partie des conditions soumises aux consortiums nationaux et internationaux désirant poser leur candidature dans l’espoir d’obtenir de lucratif contrat qui sera octroyé pour la réalisation de la nouvelle phase de développement du projet.
Le temps d’un air ou deux en compagnie des Petits chanteurs de Verchères réunis sur le parvis de l’église, le maire Alexandre Bélisle s’est même permis durant la soirée de jouer les maîtres de chorale.

DÉCEMBRE: Verchères se prépare pour son 350e anniversaire

  • Après deux ans de silence forcé, les cloches de Sainte-Julie retentissent à nouveau. Les travaux d’urgence à la façade du bâtiment patrimonial plus que centenaire sont terminés;
  • Les organisateurs de la 23e édition du Défilé de Noël de Sainte-Julie présentent l’événement familial sous une formule renouvelée, c’est-à-dire avec des chars allégoriques statiques. Près de 7 000 personnes prennent part à la fête;
  • Huguette Courchesne est honorée par la Ville de Contrecœur après avoir reçu la médaille du Lieutenant-gouverneur pour son engagement social au sein de sa communauté et son dévouement dans le développement du projet Grand Pécaudy. L’organisme à but non lucratif a pour objectif la création d’un projet d’habitation pour aînés sur le territoire de la municipalité;
  • Les Verchèrois ont un avant-goût de ce qui les attend pour la prochaine année alors que le maire Alexandre Bélisle et ses invités dévoilent les détails de la programmation des festivités du 350e anniversaire de la municipalité;
  • Le conseil dévoile par la même occasion son legs pour ce 350e anniversaire alors que s’illumine l’église Saint-François-Xavier de Verchères.

 

Partager cet article