Les mots-croisés de La Relève

La Nuit des Sans-abri de Marguerite-D’Youville se tiendra le 6 octobre

communiqué
La Nuit des Sans-abri de Marguerite-D’Youville se tiendra le 6 octobre
Le comité de la Nuit des Sans-Abri de Marguerite-D’Youville vous convie à la 3e édition de La Nuit des sans-abri dans notre MRC. Cette soirée se déroulera le 15 octobre 2021 à 18h au parc Thérèse Savard Côté à Sainte-Julie. (Photo : Courtoisie)

Le comité de la Nuit des Sans-Abri de Marguerite-D’Youville vous convie à la 3e édition de La Nuit des sans-abri dans notre MRC. Cette soirée se déroulera le 15 octobre 2021 à 18h au à Sainte-Julie.
Cette année, nous avons l’honneur d’avoir un porte-parole qui tient à cœur tout ce qui concerne l’itinérance et la pauvreté, monsieur Mario Jean. Monsieur Jean est déjà très impliqué dans sa communauté et nous sommes très heureux qu’il ait accepté d’associer son nom à cette cause.
Le thème de la soirée : L’itinérance parfois invisible, mais bien réelle! se déroulera comme suit : premièrement un mot d’accueil, suivi d’une marche dans la ville, puis prendront place des témoignages, des prises de paroles, de la musique, une soupe populaire, un feu et bien plus!
La Nuit des sans-abri est à sa 32e édition, cet événement a lieu dans plus de 40 villes à travers le Québec. Il s’agit d’une soirée pour sensibiliser la population et les dirigeants à la réalité de l’itinérance. Cette soirée sera un arrêt, que l’on fait pour réfléchir ensemble aux réalités vécues par les personnes en situation d’itinérance ou à risque de le devenir.
Quand on parle d’itinérance, tout le monde pense à la personne qui dort dans la rue, mais l’itinérance c’est bien plus complexe. Vous entendrez sûrement parler d’itinérance invisible ou cachée, mais de quoi s’agit-il au juste? Et bien, il s’agit de l’itinérance que l’on retrouve, aujourd’hui majoritairement dans les villes de notre MRC. Il s’agit de la personne qui dort sur le divan d’un proche et qui se promène de divan en divan, de la personne qui dort dans sa voiture, ou encore de la personne qui ira siroter un café pendant toute une nuit parce qu’il n’a aucun endroit où aller. Cette itinérance est malheureusement bien présente sur notre territoire.
Avec la crise sanitaire que nous traversons, les conditions de vie difficiles et précaires font que plus de personnes sont à risque de se retrouver en situation d’itinérance. Les gens sont confrontés à des problématiques et des conjonctures qui révèlent plus que jamais l’importance du filet social que constituent les organismes communautaires, mais également de la pertinence de tenir une telle soirée.
Donc c’est une invitation, serez-vous des nôtres?

Partager cet article