Les mots-croisés de La Relève

L’assemblée de Contrecœur en bref: Une voie de service pour les poids lourds?

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
L’assemblée de Contrecœur en bref: Une voie de service pour les poids lourds?
Un citoyen a suggéré que le conseil étudie la possibilité d’avoir une voie de service en dehors de la route Marie-Victorin pour la circulation des poids lourds, à l’instar de ce qui a été fait à Varennes. (Photo : Steve Martin)

Voici en résumé quelques-uns des points abordés lors de la séance qui avait lieu le mardi 17 août dernier à l’hôtel de ville de Contrecœur.

  • Le conseil a donné son aval au dépôt du projet d’aménagement de nouveaux modules de jeux et d’une piste de « Pumptrack » au parc Henri-Lacroix. Ce projet doit être remis au ministère de l’Éducation dans le cadre du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives de petite envergure. La Ville s’engage à payer sa part des coûts admissibles ainsi que les frais d’exploitation continue de ce projet. Le conseil accepte par ailleurs d’assumer toute hausse du budget de fonctionnement et à ne pas accorder de contrat relatif à des coûts directs avant l’obtention d’une lettre d’annonce du ministre. L’aide financière accordée dans le cadre de ce programme ne peut excéder 67 % du coût maximal admissible (300 000 $) pour un maximum de subvention de 100 000 $.
  • Afin de maintenir à jour les différents outils de communication permettant à la Ville de bien informer ses citoyens, les élus ont confirmé l’embauche d’Émilie Noël-Allard à titre d’agente aux réseaux sociaux, site Web et panneaux numériques. Ayant le statut d’emploi de personne salariée surnuméraire, Mme Noël-Allard devra, conformément aux dispositions de la convention collective, remplir certaines exigences, dont la réussite de l’évaluation de rendement qui aura lieu avant la fin de sa période de probation.
  • Le conseil a adopté son plan d’action de la Politique des familles et des aînés 2022-2024. Les orientations de ce nouveau plan ont été déterminées en collaboration avec le comité consultatif en loisir culturel et développement social qui a basé sa recommandation sur les résultats de divers exercices consultatifs. L’objectif de ce plan est de soutenir et mieux servir les familles et les aînés qui résident sur le territoire.
  • La mairesse et les conseillers ont par ailleurs donné leur appui à la Semaine nationale de la sécurité ferroviaire qui se déroulera du 20 au 26 septembre. Le conseil répond ainsi à la demande d’Opération Gareautrain, une initiative créée en partenariat avec l’Association des chemins de fer du Canada ainsi que Transports Canada. L’objectif du programme et de prévenir les collisions aux passages à niveau ainsi que les incidents liés aux intrusions sur les voies ferrées au pays.
  • Lors de la période de questions, un citoyen a demandé aux élus si d’autres démarches légales avaient été entreprises contre la Ville à la suite de celle qui fut récemment intentée par l’entreprise Rio Tinto Fer et Titane contre l’administration contrecœuroise. Cette poursuite fut engagée dans la foulée de l’adoption d’un règlement municipal ayant un impact direct sur l’administration du lot de la Colonie des Grèves dont le géant métallurgique a récemment fait l’acquisition. Le conseil a répondu ne pouvoir divulguer cette information en raison de renseignements nominatifs devant demeurer confidentiels;
  • Enfin, un autre citoyen a suggéré que le conseil étudie la possibilité d’avoir une voie de service en dehors de la route Marie-Victorin pour la circulation des poids lourds, à l’instar de ce qui a été fait à Varennes. Selon la mairesse, la MRC de Marguerite-D’Youville se penche déjà sur cette question alors que l’Administration portuaire de Montréal (APM) analyserait les meilleurs scénarios pour la circulation des poids lourds qui pourraient encombrer les routes une fois concrétisé le projet d’agrandissement du terminal à conteneurs de l’APM.
Partager cet article