Les mots-croisés de La Relève

Le conseil de Saint-Amable souligne la bravoure d’un pompier

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Le conseil de Saint-Amable souligne la bravoure d’un pompier
Sylvain St-Pierre, directeur du Service incendie de Saint-Amable, Stéphane Bonin, Jimmy Caisse, le conseiller Robert Gagnon et le maire Stéphane Williams.

La dernière séance du conseil municipal de Saint-Amable s’est ouverte, le mardi 17 août, par un moment pour le moins émouvant alors qu’un pompier de la Municipalité ayant fait preuve de bravoure s’est retrouvé en présence de l’homme dont il a sauvé la vie le printemps dernier.

Lors de la présentation d’un certificat au héros du jour, le conseiller Robert Gagnon a tenu à rappeler l’événement au cours duquel Jimmy Caisse s’est illustré.

« Le jeudi 10 juin dernier, vers 12 h 30, Jimmy Caisse était à son emploi régulier, a raconté M. Gagnon. Il dînait en compagnie de collègues quand soudain un de ceux-ci, Stéphane Bonin, s’est étouffé en mangeant. La nourriture a complètement bloqué ses voies respiratoires. M. Bonin avait le visage rouge et ne pouvait pas respirer. M. Caisse s’en est vite aperçu et a appliqué les notions apprises lors des cours de premiers soins donnés à la caserne où il travaille également à temps partiel. »

Le conseiller a par la suite raconté comment le pompier l’a par la suite étendu au sol avant de poursuivre les manœuvres après avoir constaté que Stéphane Bonin venait de perdre connaissance.

« Après quelques instants, il a réussi à débloquer les voies, a ajouté l’élu. M. Bonin est revenu à lui et les services d’urgence sont arrivés. Il a été transporté à l’hôpital où il a pu récupérer. Un ambulancier arrivé sur les lieux a confirmé que M. Caisse avait sauvé la vie de son ami. »

Retrouvailles surprises

En lui remettant un certificat pour sa bravoure, la Ville de Saint-Amable a ainsi tenu à souligner le geste de celui qui, en réagissant rapidement tout en gardant son sang-froid, a permis à son collègue de poursuivre sa route.

« La Ville de Saint-Amable reconnaît également que M. Caisse a contribué de façon significative au rayonnement de notre Ville, ainsi qu’à celui de son Service incendie. », a conclu Robert Gagnon.

Il est à noter que, au moment de recevoir son certificat, le pompier ignorait que Stéphane Bonin serait sur place, à l’hôtel de ville où se tenait la séance. La réaction des deux hommes ne laissait planer aucun doute sur le lien qui, depuis cet incident qui aurait pu mal tourner, s’est créé entre Jimmy Caisse et Stéphane Bonin.

Partager cet article