Les mots-croisés de La Relève

Rapport financier 2020: Sainte-Julie démontre son excellente santé financière

communiqué
Rapport financier 2020: Sainte-Julie démontre son excellente santé financière
La Ville de Sainte-Julie a présenté son rapport financier annuel à la séance publique du 8 juin, dont l’analyse confirme qu’elle demeure parmi les municipalités les mieux gérées dans sa catégorie de population.

La Ville de Sainte-Julie a présenté son rapport financier annuel à la séance publique du 8 juin, dont l’analyse confirme qu’elle demeure parmi les municipalités les mieux gérées dans sa catégorie de population.

« Comme je vous l’ai souvent mentionné, depuis que j’ai été élue, un objectif important à mes yeux était de donner une bonne santé financière à la Ville de Sainte-Julie, sans avoir à imposer des augmentations de taxes importantes. C’est pourquoi je suis fière d’annoncer que l’année se termine par un excédent de fonctionnement de 5 131 052 $ sur des revenus de fonctionnement de 50 058 852 $ », a affirmé d’emblée la mairesse Suzanne Roy lors de l’assemblée publique.

Faits saillants :

Le rapport financier est audité par Raymond Chabot Grant Thornton.
L’année 2020 se termine par un excédent de fonctionnement de 5 131 052 $ sur des revenus de fonctionnement de 50 058 852 $.
La dette de la Ville non consolidée passe de 41,5 à 43,6 millions de dollars alors que portion de la dette payable par des engagements des gouvernements dans le cadre de subventions pour certains travaux passe de 5 965 000 $ à 6 712 000 $.
L’ajout de nouveaux immeubles et les rénovations aux immeubles existants ont fait augmenter la richesse foncière uniformisée de 103 millions de dollars en 2020 pour atteindre 4 158 000 000 $.
La baisse de l’endettement ainsi que la croissance de la richesse foncière uniformisée réduisent le taux d’endettement à 1,11 % par rapport à 1,20 % en 2019. Le conseil municipal maintient son objectif d’un taux d’endettement inférieur à 2 %.
Les dépenses de fonctionnement par habitant en 2020 sont demeurées passablement stables soit 1 528 $ par habitant versus 1 529 $ l’an dernier.
« Sur la recommandation de la Commission des finances et pour répondre aux objectifs du conseil, nous avons affecté l’excédent de fonctionnement à différentes réserves. De cette façon, nous pouvons notamment réduire les coûts de financement liés à d’éventuels règlements d’emprunt et subvenir aux dépenses supplémentaires engendrées par la crise sanitaire en 2021 », a précisé le conseiller Mario Lemay, président de la Commission des finances.

« Je désire souligner l’implication constante du conseil municipal qui partage ce même objectif de saine gestion administrative de notre belle ville, ainsi que notre équipe de direction et tous les employés, qui ont travaillé d’arrache-pied l’an dernier pour constamment adapter les services à la population avec des contraintes nombreuses et variables et le tout à l’intérieur d’une gestion financière rigoureuse », a conclu la mairesse Suzanne Roy.

Partager cet article