Les mots-croisés de La Relève

Violence conjugale et féminicides: 223 M$ pour mieux protéger les femmes

Les brèves de La Relève
Violence conjugale et féminicides: 223 M$ pour mieux protéger les femmes
Le gouvernement du Québec investit 222,9 M$ sur cinq ans pour mettre en place des mesures prioritaires dans le but de prévenir la violence conjugale et les féminicides (Photo : Shutterstock)

Extrêmement préoccupé par la crise de féminicides qui touche le Québec depuis le début de l’année, le gouvernement du Québec investit 222,9 M$ sur cinq ans pour mettre en place des mesures prioritaires dans le but de prévenir la violence conjugale et les féminicides, ainsi que pour assurer de manière concrète et efficace la sécurité des victimes. La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en a fait l’annonce avec la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest. À la lumière des recommandations du Comité d’experts sur l’accompagnement des personnes victimes d’agressions sexuelles et de violence conjugale, de même que des consultations menées par le gouvernement au cours des dernières années, ces mesures prioritaires viennent bonifier celles qui sont déjà en place. Elles seront déployées partout au Québec, y compris auprès des Premières Nations et des Inuits. L’une des principales mesures prévoit un financement additionnel de 92 M$ sur cinq ans pour les maisons d’aide et d’hébergement de première étape. Ces sommes permettront l’embauche de ressources pour bonifier rapidement l’offre de services externes aux victimes (par exemple l’écoute téléphonique, l’accompagnement et les services sociaux) ainsi que la création et la consolidation de places.

Partager cet article