Les mots-croisés de La Relève

10 000 élèves du secondaire de l’agglomération de Longueuil réunis à l’occasion d’un webinaire sur la diversité

Source : Service de police de l’agglomération de Longueuil
10 000 élèves du secondaire de l’agglomération de Longueuil réunis à l’occasion d’un webinaire sur la diversité
Le directeur du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), Fady Dagher,

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) et le Centre de services scolaire Marie-Victorin (CSS Marie-Victorin) ont présenté, hier matin, un webinaire visant à aborder les défis du vivre ensemble et les enjeux reliés à la diversité. Plus de 7 000 élèves de 15 écoles secondaires de la Rive-Sud de Montréal s’y sont connectés, en plus de 3 000 autres qui le visionneront en rediffusion d’ici la fin de l’année scolaire.

L’activité réunissait, dans un même panel, le Chef de police du SPAL, Fady Dagher; l’animatrice Isabelle Racicot; le musicien et acteur Samian ainsi que l’autrice Kim Thuy, afin qu’ils témoignent de leur expérience personnelle, en plus d’offrir des conseils et des encouragements aux jeunes.

« Pour le SPAL, chaque personne est à la fois unique et différente. Au-delà de certaines différences qui sont parfois associées à nos origines, nos groupes d’appartenance, nos valeurs ou croyances, nous partageons tous un lieu commun : notre communauté! Alors nous souhaitions échanger avec des personnes connues qui ont des différences et qui en ont fait une force. Le milieu de vie scolaire est un endroit enrichissant et offre l’occasion d’échanger et se faire entendre en tout respect. C’était le but de ce webinaire, être à l’écoute de l’autre vers un meilleur vivre ensemble! », Fady Dagher directeur du SPAL.

« Nos écoles et centres ont un rôle primordial à jouer pour lutter contre le racisme, la discrimination et l’intolérance et c’est pourquoi le CSS Marie-Victorin participe avec beaucoup d’enthousiasme à ce projet conjoint. Une activité comme celle-ci permet d’ouvrir le dialogue, encourage les échanges et favorise l’ouverture vers les autres. C’est essentiel à nos yeux, dans un contexte où nos élèves issus de l’immigration proviennent de plus de 150 pays et représentent plus de 57% de notre population scolaire. », renchérit Marie-Dominique Taillon, directrice générale du CSS Marie-Victorin. « Nous sommes très fières de nos écoles et élèves qui ont répondu à l’appel en participant en grand nombre! »

« Un tel événement permet non seulement aux élèves d’entendre des témoignages inspirants et positifs, mais aussi d’échanger entre eux sur des thèmes qui les touchent de près. Nous souhaitons ardemment qu’il ait un impact positif qui s’étendra au-delà des murs de la classe! », précisent Cynthia D’Itri et Marie-Hélène Mathieu, médiatrices interculturelles au CSS Marie-Victorin.

Activités préparatoires, échanges et introspection
Voyant l’engouement suscité par l’événement au sein même du CSS Marie-Victorin, et dans un désir de joindre un plus grand nombre de jeunes, une invitation a également été lancée aux écoles du CSS des Patriotes, à celles de la commission scolaire Riverside et aux établissements privés.
Chaque enseignant.e. des écoles participantes a reçu une fiche d’accompagnement leur permettant d’animer une activité préparatoire en classe. Celle-ci permettait de découvrir les invités (leur biographie professionnelle et quelques faits cocasses sur leur passage au secondaire) et d’engager une réflexion et une discussion sur le vivre-ensemble en répondant à des questions telles que : « Te considères-tu différent.e ? Pourquoi ? Être différent.e, est-ce une force ou un défi ? ». Les élèves étaient également invités à soumettre leurs questions aux invités. Après le visionnement du webinaire, une activité de suivi était proposée afin de permettre aux élèves un moment d’introspection, d’échange et de partage en lien avec les thèmes abordés.

Partager cet article