Les mots-croisés de La Relève

Appui sans équivoque de la MRC de Marguerite-D’Youville à une campagne nationale sur le respect de la démocratie

communiqué
Appui sans équivoque de la MRC de Marguerite-D’Youville à une campagne nationale sur le respect de la démocratie

Les mairesses et maires des municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville unissent leur voix pour exprimer haut et fort leur appui à la campagne « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie », lancée le 18 janvier dernier par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, l’initiative de l’UMQ a pour objectif de donner le goût aux gens de se présenter en politique et de s’investir dans la sphère publique, notamment en valorisant la démocratie municipale et en consolidant le lien de confiance qui unit les citoyennes et citoyens à leurs institutions démocratiques.

L’intimidation envers les membres de nos institutions est inacceptable, peu importe le motif. Certes, les élues et élus sont à l’écoute des enjeux et préoccupations de la population, mais cela ne veut pas dire qu’il soit admissible de leur manquer de respect lorsqu’il y a un désaccord ou une insatisfaction quelconque. Les femmes et les hommes à la tête des administrations publiques ont été choisis par leur collectivité pour gouverner dans l’intérêt du bien commun. Ces personnes, au service de leurs concitoyens et concitoyennes, ne méritent pas d’être intimidées, menacées de mort, poussées à la démission, ou encore d’être contraintes à se déplacer avec une protection policière. La civilité et le respect font partie des fondements qui rendent la démocratie possible.

Les six municipalités du territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville conviennent de l’importance pour les citoyennes et citoyens de pouvoir s’exprimer librement, dans la mesure où chacune et chacun le fait dans le souci de ne pas porter atteinte aux autres.  Ainsi, Mme Suzanne Roy, préfet de la MRC et mairesse de Sainte-Julie, entend inviter ses collègues du conseil municipal de la MRC à adopter une déclaration d’engagement, en appui à la campagne de l’UMQ. Celle-ci sera relayée à travers les divers outils de communication de la MRC et de ses municipalités afin que l’ensemble des citoyennes et des citoyens puissent en prendre connaissance.

Citation de la préfet de la MRC:

 

« De plus en plus, nous observons une multiplication de déclarations agressives et de gestes d’intimidation à l’égard des élues et élus municipaux, particulièrement sur les médias sociaux. Cela nuit au climat politique dans de nombreuses municipalités. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020 avec la crise sanitaire. La présence d’opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, on veut, par cette initiative, rappeler que le partage d’idées et la diversité de points de vue doivent s’exprimer dans le respect, la tolérance et la civilité. »

– Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie

 

Citations des élu(e)s de la MRC:

 

« Notre système politique, basé sur la démocratie, permet à notre société d’évoluer. L’engagement de femmes et d’hommes à vouloir occuper des postes d’élus au sein de conseils municipaux est gage de pérennité de nos institutions démocratiques. Il est sain que des débats aient lieu et souvent, les opinions qui en résultent divergent. Il importe que les échanges se fassent dans le respect, exempts d’intimidation, de menaces et de propos haineux, peu importe leur mode de transmission. » 

– Daniel Plouffe, préfet adjoint et maire de Calixa-Lavallée

 

« La démocratie est un processus qui respecte nos libertés fondamentales, dont celle de pouvoir s’exprimer avec civilité même lors de divergence d’opinions. Les citoyennes et citoyens peuvent émettre, par les canaux de communication municipaux, leurs préoccupations aux élues et élus afin qu’ils en délibèrent dans leur processus décisionnel. Il faut toujours garder à l’esprit que les élus s’investissent de bonne foi pour améliorer la qualité de vie et le bien-être de leur communauté. Le respect mutuel permet aux gens intéressés par la politique de s’impliquer avec prévenance; l’intimidation et les menaces n’auront jamais leur place dans des échanges constructifs. C’est ensemble que les élues et élus ainsi que les citoyennes et citoyens pourront continuer à vivre dans une démocratie saine à long terme. »

– Maud Allaire, mairesse de Contrecoeur

 

« Le respect de nos libertés fondamentales est un des principes de la démocratie. Parmi ces celles-ci, la liberté d’expression appelle à un débat d’idées où toutes les opinions ont une place. La pandémie nous a confrontés à diverses réalités et elle nous a aussi démontré que notre liberté est un bien précieux qui doit être protégé dans l’intérêt collectif. Rappelons-nous que la démocratie est un héritage historique qui a parcouru un long chemin avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. C’est un privilège de pouvoir en bénéficier. C’est un devoir citoyen de la préserver. »

– Stéphane Williams, maire de Saint-Amable

 

« Représenter les citoyens à titre d’élus implique nécessairement la capacité de tenir un dialogue et de partager des idées.  Le respect des individus, de part et d’autre, doit demeurer au cœur de cette relation afin de maintenir un climat sain, et ce, malgré les situations difficiles qui peuvent survenir comme celle que nous vivons actuellement. »

– Martin Damphousse, maire de Varennes

 

« La politique municipale permet de créer une relation de proximité et de confiance avec les citoyen.nes. Il est primordial que cette relation se développe dans le respect et la bienveillance. Nous serons toujours à l’écoute de nos concitoyen.nes, mais en aucun cas, nous ne tolérons le harcèlement, l’agressivité ou encore toutes formes d’intimidation sur les médias sociaux ou en personne. Échangeons tout en respect afin de créer une démocratie constructive et une communauté unie. »

– Alexandre Bélisle, maire de Verchères

Source: MRC de Marguerite-D’Youville

Partager cet article