Les mots-croisés de La Relève

Rétrospective 2020 des événements dans la région

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Rétrospective 2020 des événements dans la région
(Photo : Shutterstock)

Voici la première partie de la rétrospective des événements qui sont survenus dans la MRC au cours de l’année 2020. Nous débutons donc en janvier dernier et, alors que l’on célèbre la nouvelle année, on entend parler d’un virus invisible qui commence à faire des siennes en Chine… On se dit que c’est loin la Chine et qu’on est chanceux, nous, parce que le seul virus qui circule, c’est la grippe!…
JANVIER
• Contrecœur et Verchères se joignent à 80 municipalités de la province lors de la quatrième campagne annuelle de sensibilisation sur le radon, qui a pour but de sensibiliser la population aux dangers du radon, un gaz nocif pour la santé respiratoire et à l’origine de 16 % des décès par cancer du poumon au Québec.
• Pour souligner les 30 ans de la Fête au Lac, la Ville de Sainte-Julie offre une multitude d’activités gratuites pour que les citoyens profitent à plein des joies de l’hiver au parc Edmour-J.-Harvey.
• Lors de l’assemblée publique du 13 janvier, le conseil municipal de Varennes a appuyé le Comité pour la protection des berges du Saint-Laurent ainsi que son mémoire présenté dans le cadre des travaux pour l’élaboration de la nouvelle vision maritime du Québec.
• La mairesse de Contrecœur, Maud Allaire, part en mission de renforcement du développement économique en République de la Côte d’Ivoire, en Afrique.
• La patineuse artistique Alicia Pineault a terminé au pied du podium aux Championnats nationaux de patinage artistique 2020 à Mississauga, en Ontario. Les performances de la Varennoise lui ont permis d’obtenir son laissez-passer pour les Championnats des quatre continents.
• Une pétition portant sur des enjeux de sécurité aérienne et de pollution sonore est parrainée par le nouveau débuté fédéral Stéphane Bergeron et s’adresse aux citoyens de l’agglomération de Longueuil et des villes avoisinantes, dont Sainte-Julie. Cette pétition demande au ministère des Transports et aux autres départements fédéraux concernés de soutenir les citoyens qui subissent les impacts des activités aéroportuaires de Saint-Hubert (bruit jour et nuit, sécurité aérienne, gaz à effet de serre) depuis trop longtemps déjà.
• Une fois de plus, Contrecœur affiche une forte croissance de sa population. Celle-ci a fait un bond de 4,04 %. De nombreux projets verront le jour dans les prochaines années et permettront à la ville de continuer son développement autant démographique qu’économique et touristique.
• L’année 2020 s’annonce chargée en termes de projets à Varennes puisque le conseil municipal va notamment de l’avant avec la relocalisation des ateliers municipaux à l’autre extrémité de la rue Sainte-Anne et la construction d’un centre multifonctionnel qui serait situé sur les terrains de l’ancien aréna Louis-Philippe-Dalpé.
• L’administration de Saint-Amable a franchi une étape importante dans son plan de relance de l’industrie de la transformation de la pomme de terre. Les membres du conseil ont profité de la première séance de l’année pour annoncer le dépôt du rapport final de l’étude visant à établir les conditions de réussite de ce projet fort attendu.
• Angélique Beauchemin, âgée de 98 ans et résidente de Verchères, s’est fait entendre à La Facture le 14 janvier au sujet de l’érosion des berges, et ce, pour une deuxième fois, car il y a dix ans, La Facture lui avait accordé un reportage concernant le même sujet, mais rien n’a été fait depuis…
FÉVRIER
• Après avoir procédé à la plus importante promesse d’achat de son histoire avec Divco en 2018, la Ville de Varennes conclut une vente de terrain de l’ordre de 6 M$ avec cette même entreprise. Ce terrain, qui appartenait autrefois à la compagnie Pétromont, est d’une superficie de deux millions de pieds carrés et est adossé au centre de distribution de Costco.
• Depuis plusieurs décennies, le Centre d’excellence en électrification des transports et en stockage d’énergie situé à Varennes œuvre au développement d’une nouvelle génération de technologie de batterie au lithium, soit les batteries à électrolyte solide. Les avancées en ce domaine sont si prometteuses que le géant allemand de l’automobile, Mercedes-Benz, s’est associé à Hydro-Québec afin de mettre à l’essai les nouveaux matériaux en conditions d’utilisation réelles afin d’accélérer le cycle de développement en vue de futures percées technologiques dans le domaine des véhicules électriques.
• La Ville de Contrecœur a remis des chèques de 1 500 $ aux cyclistes Laurie et Tristan Jussaume dans le cadre du Programme de support et de reconnaissance de l’excellence. Les deux athlètes âgés respectivement de 20 et 18 ans se sont démarqués au cours de la dernière année tant sur la scène nationale que sur la scène internationale.
• En 2022, Verchères aura 350 ans! La Municipalité de Verchères souhaite souligner cet événement à l’image de sa population, c’est pourquoi elle lance un appel à la candidature pour la création de son comité organisateur des festivités.
• Le 11 février, les élus de Saint-Amable ont procédé au dépôt du document portant sur la planification stratégique de la Ville pour les années 2020 à 2025. Parmi les objectifs fixés, les membres du conseil ont réitéré vouloir donner à la municipalité les moyens de se développer efficacement et de mobiliser les citoyens afin d’augmenter leur sentiment d’appartenance par le biais de projets rassembleurs.
• En début février, la patineuse artistique Alicia Pineault a réussi sa meilleure performance de la saison et terminé dixième lors des Championnats des quatre continents qui se tenaient à Séoul. Sa prestation lui a permis de se qualifier pour les Championnats du monde qui se dérouleront à Montréal le mois prochain.
• Le 3 février, le conseil de Varennes a décidé qu’une subvention annuelle sera versée à l’organisme Loisirs et Répit Sans Limites (anciennement l’Association des enfants et adultes handicapés de Boucherville et Varennes) afin de couvrir différentes dépenses des services de loisirs offerts à 17 enfants handicapés et leurs familles domiciliés à Varennes.
• La Ville de Sainte-Julie salue les petits et grands gestes favorisant la persévérance scolaire lors de l’assemblée publique tenue le mardi 11 février.
• L’équipe canadienne de relais masculin 5 000 m en patinage de vitesse sur courte piste, dont fait partie le Julievillois Charles Hamelin, n’a pas connu une saison des plus satisfaisantes, mais elle a terminé de très belle façon en remportant l’or à la dernière Coupe du monde qui se déroulait à Dordrecht, aux Pays-Bas.
MARS
• Au Québec, environ 164 000 morsures de chien sont signalées chaque année et le quart des victimes sont des enfants de moins de 12 ans. Dans 38 % des cas, le chien mordeur est l’animal de la famille. C’est dans un tel contexte que le gouvernement du Québec a adopté en décembre dernier le Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens et celui-ci entre en vigueur le 3 mars.
• Deux églises de la région accueillent le reliquaire de saint frère André en mars, soit la basilique Sainte-Anne de Varennes et l’église Sainte-Trinité de Contrecœur.
• Âgée de 15 ans seulement, l’actrice Émilie Bierre a déjà plus de dix années d’expérience à titre de comédienne. Le plus récent coup d’éclat de la jeune Julievilloise est de tenir le premier rôle dans le tout nouveau film de la réalisatrice Jeanne Leblanc, Les Nôtres, qui est à l’affiche sur les grands écrans du Québec.
• Le ministère de l’Éducation a annoncé l’ouverture de 37 nouvelles classes de maternelle 4 ans en milieu francophone pour l’année scolaire 2020-2021 en Montérégie. Une douzaine de ces classes seront offertes sur le territoire de la Commission scolaire des Patriotes, dont à Contrecœur, Saint-Amable, Varennes et Verchères.
• « Aujourd’hui, tout le Québec doit se mettre en mode d’urgence. Les prochaines semaines vont être critiques », a lancé le premier ministre François Legault lors de son point de presse du 12 mars alors qu’il annonce de nouvelles directives à l’intention de la population du Québec. Celles-ci provoquent la fermeture des bâtiments municipaux à Sainte-Julie, et Varennes hausse son niveau d’alerte. Verchères, Saint-Amable et Contrecœur mettent en place de nouvelles mesures pour freiner la propagation.
• Le 9 mars, les élus de Varennes approuvent l’augmentation du fonds de roulement de 3 500 000 $ à 5 000 000 $ à même le surplus accumulé. Ce faisant, le maire Martin Damphousse a expliqué que le conseil municipal augmente sa marge de manœuvre pour le paiement comptant de différents projets.
• La Ville de Contrecœur ajoute à ses aires protégées l’Îlet-du-Moulin-à-Vent-de-Contrecœur offert en donation par Suzanne Parmentier. Cet îlet d’une superficie d’environ 2,3 ha, reconnu réserve naturelle en 2004, est situé dans le fleuve Saint-Laurent à environ 30 mètres de sa rive, à la hauteur du moulin banal Chaput.
• Le 17 mars à huis clos, les élus de Sainte-Julie ont accepté de verser une aide financière exceptionnelle de 10 000 $ à l’organisme La Maison de l’entraide afin de l’appuyer dans ses initiatives pour maintenir le soutien auprès des citoyens en contexte de pandémie, ainsi que pour couvrir certaines dépenses de fonctionnement.
• Le 16 mars, le premier ministre François Legault a incité les Québécois à continuer à donner du sang. Quelques jours plus tard, force est de constater que la population a bien répondu à son appel puisque l’affluence dans certains centres de dons est cinq fois plus grande qu’à l’habitude!
• La Commission scolaire des Patriotes a récemment ouvert quatorze services de garde d’urgence sur son territoire afin d’offrir un service destiné aux enfants des travailleurs de la santé, dont notamment à Contrecœur, Saint-Amable, Sainte-Julie, Varennes et Verchères.
• Le conseil municipal fait un don de 12 000 $ à l’organisme Action bénévole de Varennes. Cette aide financière servira à bonifier les services offerts aux personnes vulnérables ou affectées par la situation actuelle.
• Lancement d’une plateforme d’entraide en ligne, Solidarité Sainte-Julie, pour celles et ceux qui souhaitent offrir leurs services comme bénévoles, commerçant ou particulier.
• C’est avec un certain soulagement qu’un groupe d’une centaine de citoyens, habitant le secteur de la montée de la Baronnie, ont accueilli une décision du juge Davis qui a autorisé la poursuite d’une action collective contre la Ville de Varennes pour les troubles et inconvénients anormaux présumément subis par les résidents en raison du passage de plus de 2 000 camions par jour devant leur demeure, et ce, sept jours sur sept.
AVRIL
• La Ville de Sainte-Julie et la fondation ParticipeDon, fondée par la mairesse Suzanne Roy en 2008, ont offert des aides financières totalisant 50 475 $ à trois organismes communautaires afin de les aider à répondre aux besoins des citoyens en difficulté lors de cette période particulièrement éprouvante.
• Le conseil de Contrecœur a décidé d’offrir un don spécial de 7 500 $ au Centre d’action bénévole afin de l’appuyer dans le maintien de ses services essentiels que sont la popote roulante et les repas congelés, l’aide et le dépannage alimentaire ainsi que le transport pour les petites courses et les urgences médicales.
• L’équipe municipale de Verchères a récemment mis sur pied un service d’entraide pour les personnes isolées et sans ressources qui sont âgées de 70 ans et plus ou en quarantaine. Grâce à cette initiative, des bénévoles s’occuperont de faire leur épicerie et de la livrer à leur domicile.
• Des visières fabriquées à l’aide d’imprimantes 3D à Varennes et Saint-Amable sont distribuées gratuitement au personnel de la santé.
• Le conseil de Varennes a décrété l’interdiction de rassemblement pour des raisons d’urgence sanitaire à même son règlement sur la sécurité, la paix et l’ordre.
• Le 7 avril, les élus de Saint-Amable ont convenu d’accorder une aide financière exceptionnelle de 5 000 $ au Centre d’entraide bénévole, qui offre entre autres un service de popote roulante et des paniers de denrées alimentaires aux citoyens dans le besoin.
• En date du 24 avril, une seule résidence pour personnes âgées de la région apparaît dans le tableau de la situation dans les milieux de vie pour personnes aînées et vulnérables, soit La Rosière, à Sainte-Julie, qui a toutefois vu son nombre de cas augmenter de 11 à 15 en une semaine.
• À une époque où les besoins en bénévoles sont criants, certains continuent de prêcher par l’exemple. C’est le cas de Claude Chrétien qui, à 92 ans, a récemment reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur pour son implication sociale au cours des 75 dernières années à Contrecœur.
• La projection des couleurs de l’arc-en-ciel sur les églises est un beau symbole d’espoir et cette idée vient de Jean-François Bouvette et Stéphane Hamel, des Productions Mégamix, qui ont ainsi fait scintiller la basilique Sainte-Anne à Varennes, l’église Sainte-Trinité à Contrecœur et l’église Saint-François-Xavier à Verchères, entre autres.
• Au cours des quatre dernières décennies, les bénévoles du Club St-Luc à Verchères ont offert temps et énergie afin d’assister les personnes âgées de la région. Que ce soit en mettant de l’équipement nécessaire à leur disposition ou en les accompagnant à bord de leur minibus lors de rendez-vous médicaux, ces âmes charitables ont contribué à leur façon à aider les aînés dans les moments où ils en ont le plus besoin.
• Attristée et bouleversée par la tuerie survenue en Nouvelle-Écosse, la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy, dénonce cet acte de violence inouï et annonce que la Ville exprime sa solidarité aux victimes et à leurs proches par la mise en berne des drapeaux devant l’hôtel de ville.
• Le 24 avril vers 20 h 30, un incendie fait rage dans le parc national du Mont-Saint-Bruno. Quatre jeunes de Sainte-Julie ont rapidement sonné l’alerte lorsqu’ils ont vu des flammes dans la montagne, ce qui a énormément aidé les combattants du feu. La Ville de Sainte-Julie a félicité et remercié ces « quatre jeunes héros ».
• Le 28 avril, dans un élan de solidarité, des citoyens de Contrecœur ont défilé dans les rues de la ville. Par ce geste symbolique, ces résidents désiraient démontrer leur soutien aux aînés confinés dans les résidences, mais également aux employés qui œuvrent à l’épicerie depuis le début de la pandémie, permettant ainsi à chacun de se ravitailler.
MAI
• Greenfield Global contribue à la lutte contre la COVID-19 alors que la distillerie de Varennes approvisionne les fabricants de désinfectant pour les mains.
• La Médaille du Lieutenant-gouverneur pour les aînés a été remise à douze citoyens de Sainte-Julie qui ont démontré un grand engagement social et communautaire et dont l’action bénévole a eu des répercussions positives sur la communauté.
• En raison de l’état de dégradation avancée, des mesures de restrictions d’accès et d’occupation des quais doivent immédiatement être mises en place afin d’assurer la sécurité de la population de Verchères.
• Selon les chiffres de la Direction de la santé publique de la Montérégie, près de 75 % des personnes décédées à cause de la Covid-19 séjournaient dans des milieux de vie pour aînés puisque 79 provenaient d’une résidence pour aînés et 57 d’un centre d’hébergement de longue durée, alors que 39 d’entre elles sont mortes à leur domicile.
• Le conseil municipal de Varennes décide de bonifier son programme de revitalisation du centre-ville dont l’enveloppe passe de 4 M$ à 6 M$.
• Lors de l’assemblée publique du 5 mai, les élus font savoir qu’un nouveau règlement sur l’utilisation des pesticides sera bientôt en application à Contrecœur.
• Le virus peut peut-être nous ralentir, mais il ne peut freiner les élans du cœur! Le 10 mai pour la fête des Mères, la chanteuse country Nicole Dumont, en compagnie de ses deux filles, a fait une belle surprise aux gens qui demeurent aux Résidences Soleil Manoir Sainte-Julie en chantant dans la cour de l’immeuble des classiques que tout le monde pouvait entonner en chœur avec elle!
• Les élus de Saint-Amable ont approuvé la proposition du conseiller Robert Gagnon de distribuer des tablettes dans les deux centres pour aînés de la municipalité afin de permettre à certains résidents de pouvoir échanger avec leurs proches via l’application Zoom durant cette période où les liens avec l’extérieur sont aussi nécessaires qu’ils sont limités.
• Au lendemain des restrictions au quai fédéral, le conseil municipal de Verchères entreprend les démarches afin de s’assurer que les citoyens retrouvent leur point d’accès au fleuve dans les meilleurs délais.
• Le conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec a réélu la présidente Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie, ainsi que les membres sortants du comité exécutif afin de pouvoir compter sur une équipe stable et expérimentée dans un contexte de pandémie.
• Depuis plusieurs années, la question du logement pour les personnes âgées de Saint-Amable était une priorité pour la Municipalité et l’annonce de la construction d’une maison des aînés sur son territoire est chaleureusement accueillie par le conseil municipal et toute la communauté amablienne. Cette maison des aînés offrira 72 places à la disposition des aînés de la région et sera située sur la rue du Parchemin, en face de l’école Le Rocher.
JUIN
• Toute la région a été ébranlée par le décès du jeune Alex Bouchard-Handfield, 6 ans, des suites d’une forme rare de cancer. L’enfant était atteint du rhabdomyosarcome, une tumeur maligne qui a été décelée le 31 août 2018. Le destin peut parfois être très cruel, car le petit Alex était un rayon de soleil pour le couple formé d’Élizabeth Handfield et Philippe Bouchard, de Contrecœur. L’adoption du jeune Colombien alors qu’il avait 20 mois leur a permis de vivre des moments merveilleux, quelque temps après avoir appris, à leur grand désarroi, qu’ils ne pourraient pas avoir de bébé.
• L’évolution du nombre de nouveaux cas de Covid-19 en Montérégie continue de suivre une tendance à la baisse dans la région depuis le début du mois de mai.
• Grâce à un appui substantiel provenant du Fonds de développement du territoire, le Centre d’action bénévole de Contrecœur sera en mesure de faire l’acquisition des anciens locaux de la Caisse Desjardins. La Ville a pour sa part octroyé une somme de 50 000 $.
• Le projet aura nécessité plus de cinq ans de travail par la Ville, mais le résultat devrait en valoir la peine, car le futur centre multifonctionnel, qui sera construit au coût de 16 M$, devrait ouvrir ses portes à la fin de 2021, c’est-à-dire à temps pour lancer l’année de célébrations entourant le 350e anniversaire de fondation de Varennes.
• La Ville de Sainte-Julie a déposé son rapport financier annuel à la séance publique du 9 juin et son analyse confirme qu’elle demeure parmi les municipalités les mieux gérées dans sa catégorie de population au Québec.
• Un investissement de plus de 190 000 $ a permis d’accroître la superficie de la zone de conservation du Parc régional des Grèves à Contrecœur par l’acquisition de deux nouveaux lots en copropriété par Contrecœur et Nature-Action Québec.
• L’histoire aurait pu connaître une fin plus heureuse. Malheureusement pour le rorqual à bosse qui s’est aventuré jusqu’à Montréal, l’aventure s’est terminée de façon abrupte. Après avoir disparu pendant deux jours, la dépouille de cet inhabituel visiteur a été retrouvée au large de Varennes.
• La présidente de l’UMQ a rappelé que la crise de la COVID-19 a entraîné des impacts financiers majeurs pour les municipalités, car celles-ci doivent faire face à la fois à une baisse substantielle de leurs revenus et à une augmentation significative de leurs dépenses. Une étude réalisée notamment avec la firme Raymond Chabot Grant Thornton estime à près de 1,4 milliard $ le maximum des pertes financières que devront absorber les municipalités québécoises d’ici la fin de 2020.
• Le 14 juin, 509 des quelque 700 membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses de l’entrepôt Pharmacie Jean Coutu-CSN travaillant à Varennes ont pris part à une assemblée dans le stationnement du siège social et ils ont voté pour un mandat de grève à 99 %.
• Le cycliste contrecœurois Tristan Jussaume a reçu une bourse de 4 000 $ en soutien à sa réussite académique et sportive par la Fondation de l’athlète d’excellence.
• Pierre Lavoie fait un arrêt remarqué à Sainte-Julie avant d’aller chercher deux millions de kilomètres dans le cadre de son nouvel événement 1 000 000 de KM Ensemble, qui double ainsi son objectif.
• Le fleuve Saint-Laurent a été le témoin de deux événements rarissimes en peu de temps alors qu’après avoir été le lieu où l’on a retrouvé le fameux rorqual à bosse qui s’est aventuré près de l’île de Montréal, voilà que c’est un bateau de marchandises international qui s’est échoué dans ce secteur, causant du même coup un ralentissement de la circulation dans la voie maritime.
• En raison de la pandémie, les différentes remises des diplômes étaient encore plus spéciales alors que des finissants ont paradé dans les rues de la région avec tapis rouge et célébrations en tout respect des consignes sanitaires.

Partager cet article