Les mots-croisés de La Relève

Guignolée des Seigneuries: une collecte plus importante que jamais

Photo de Steve Martin, Initiative de journalisme local
Par Steve Martin, Initiative de journalisme local
Guignolée des Seigneuries: une collecte plus importante que jamais
(Photo : pxfuel)

La période des Fêtes qui arrive ne sera pas comme les autres. Certaines traditions demeurent cependant, y compris celle d’avoir une pensée pour ceux qui vivent de durs moments et qui ont de la difficulté à mettre du pain sur la table.

Afin d’assurer le maintien des collectes et des campagnes de financement qui précèdent la saison des festivités, la Table de solidarité alimentaire des Seigneuries a lancé, en collaboration avec la MRC de Marguerite-D’Youville, une initiative adaptée aux besoins et contraintes du moment.

« La Santé publique a produit un guide à l’intention des responsables de guignolées afin de soutenir ceux qui auraient pu vouloir organiser une collecte traditionnelle, explique l’organisateur communautaire de la Corporation de développement communautaire (CDC) de Marguerite-D’Youville, Jean-François Daigle. Cependant, plusieurs ont pris la décision de se tourner davantage cette année vers les dons en argent, par chèque ou paiement électronique. C’est de là qu’est venue l’idée de faire un portail pour toutes les guignolées de la MRC de Marguerite-D’Youville. Pour se réunir tous ensemble et essayer d’avoir plus d’impact avec nos activités. »

Des besoins accrus

Si la pandémie est responsable de nombre de pertes d’emplois et de la précarisation financière de bien des foyers, il semble d’autant plus approprié cette saison d’espérer que les citoyens sauront se montrer avenants et généreux.

« C’est vrai qu’il va peut-être y avoir plus de personnes qui sont dans le besoin, admet M. Daigle. C’est pourquoi nous avons besoin du soutien des gens. Et de faire une collecte d’argent plutôt que de denrées, ça va faciliter les choses, car nous avons moins de bénévoles présentement. Cela nous permettra de compenser les pertes en denrées non périssables que les organismes ne pourront récolter cette année. »

L’organisateur communautaire insiste par ailleurs sur le fait que, au-delà des guignolées saisonnières, il est important de venir en aide aux plus démunis douze mois par année.

La main à la pâte

Comme les guignolées de la région mettent pour la première fois leurs ressources en commun, il est par ailleurs difficile pour les organisateurs de fixer un objectif global et chiffrable. Une chose est certaine cependant : tous les dons, petits et grands, seront les bienvenus.

Les résidents de la région qui ont la santé et la volonté de mettre la main à la pâte en faisant du bénévolat seront eux aussi accueillis à bras ouverts.

« J’invite les gens à visiter le www.donnezguignolée.ca. L’ensemble des informations s’y trouve pour chacune des guignolées, y compris pour ceux qui désirent faire un don et ceux qui veulent s’impliquer. »

 

<B.V.> Si la pandémie est responsable de nombre de pertes d’emplois et de la précarisation financière de bien des foyers, il semble d’autant plus approprié cette saison d’espérer que les citoyens sauront se montrer avenants et généreux.

Partager cet article