Nadine Robert, une autrice jeunesse de Varennes sélectionnée par le Prix des libraires

Photo de Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
Par Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
Nadine Robert, une autrice jeunesse de Varennes sélectionnée par le Prix des libraires

Publié aux éditions Comme des géants, le bouquin pour enfants L’éléphant de l’ombre écrit par Nadine Robert raconte une histoire charmante. Celle d’un pachyderme tristounet à qui les animaux de la savane vont tenter de faire retrouver le sourire.

« Ce n’est jamais nommé en fait si l’éléphant a du chagrin, nous raconte l’autrice. S’il est déprimé, s’il vit un deuil. On ne sait pas ce qu’il a. La métaphore, c’est qu’il est dans l’ombre parce qu’il a une espèce de spleen, mais qui n’est jamais nommé. Alors l’enfant peut interpréter comme il veut les raisons de ce chagrin qui habite l’éléphant. »

Fable sur l’acceptation de ses émotions, le livre signé par la Varennoise est magnifiquement illustré par Valerio Vidali. Le livre nous entraîne dans un univers où l’apaisement et le réconfort viennent parfois de sources insoupçonnées.

« Comme auteur, même quand on écrit pour les enfants, on aime parfois aborder des sujets qui nous touchent comme adulte. On essaie alors d’imaginer une histoire que les enfants vont pouvoir comprendre. Ils sont très bons pour comprendre dès un jeune âge des sujets comme celui-ci. Et des métaphores comme celle de l’ombre et de la lumière. »

Le livre fait partie de la sélection 2021 du Prix des libraires, catégorie œuvre jeunesse destinée aux 0-5 ans.

Du côté des batraciens

Un autre livre de la maison d’édition fondée par Mme Robert en 2014 fait également partie de la sélection dans la même catégorie, soit Pokko et le tambour de Matthew Forsythe. La Bouchervilloise Anouk Mahiout et sa complice Marjolaine Perrenten ont également été retenues dans la catégorie BD pour Pauline, une petite place pour moi, également publié aux éditions Comme des géants.

Par ailleurs, Nadine Robert lançait la semaine dernière un nouveau bouquin destiné aux petits. Cette fois, un éléphant triste n’est pas au cœur du récit, mais bien une bande de grenouilles pour le moins… compétitives!

« Ça s’appelle La course aux cacahuètes, nous dévoile Nadine Robert. En voyant des enfants faire courser des escargots sur une table à pique-nique, je me suis dit que tous les garçons et les filles de cet âge aiment voir comment une course évolue, se demander qui va gagner. Dans mon histoire, ce sont des grenouilles qui font une course et elles doivent manger des cacahuètes qui leur donnent des pouvoirs. C’est plus humoristique. D’un projet à un autre, j’essaie de me renouveler, de faire des trucs qui sont complètement différents. »

 

Partager cet article