Les mots-croisés de La Relève

Marche Terry Fox: L’espoir, toujours vivant, 40 années plus tard

Steve Martin de l'Initiative de journalisme local
Marche Terry Fox: L’espoir, toujours vivant, 40 années plus tard
(Photo : pxfuel.com)

Si le légendaire athlète canadien nous a appris quelque chose, c’est qu’il fallait faire preuve de courage et de résilience devant l’adversité. Et cette année, les organisateurs de la Marche Terry Fox ont dû mettre cette leçon en application.

De la résilience, il en aura fallu pour s’adapter à une situation difficile et maintenir le cap comme à l’habitude. On sait que la Marche Terry Fox permet à chaque année d’amasser, d’un bout à l’autre du Canada, des sommes importantes destinées à la recherche sur le cancer.

2020 marque par ailleurs le 40e anniversaire du Marathon de l’espoir de Terry Fox qui, en 1980, envisageait de traverser le pays, de Terre-Neuve à l’île de Vancouver.

Cette année, distanciation oblige, les participants qui s’inscrivent au défi ne pourront se regrouper comme par le passé. Ils doivent plutôt, à l’aide d’une application, faire leur don en ligne et comptabiliser la distance parcourue de façon virtuelle.

« Ç’a été un gros défi cette année, admet la Verchèroise Stéphanie Brien, impliquée activement dans l’organisation locale de la marche depuis maintenant huit ans. Notre manière de solliciter, la façon de préparer l’événement… c’est tout à fait différent. Avant, ça se passait beaucoup par le bouche à oreille, mais cette année, il faut d’avantage utiliser les réseaux sociaux. »

À la mémoire d’un héros

L’organisatrice, qui a perdu des proches décédés du cancer, ajoute par ailleurs qu’il est plus difficile dans le contexte actuel d’attirer les participants qui ont jusqu’au 20 septembre pour s’inscrire.

« C’est certain que, du côté des inscriptions, ça ne va pas aussi vite que par le passé. Je garde espoir que, d’ici au 20 septembre, il y ait un mouvement, que ça bouge. C’est une cause qui me tient à cœur. En moyenne, au cours des dernières éditions, nous avions environ autour de 350 participants à Verchères. Ça rapportait en moyenne 13,000$ pour la recherche. Cette année, il est bien entendu que nous n’avons pas les mêmes attentes en termes de levée de fonds. Cela dit, il y a plein de gens qui sont touchés par cette cause. J’espère que ces personnes vont se reconnaître et qu’ils vont embarquer encore une fois dans notre défi! »

Les gens qui désirent s’inscrire peuvent le faire via ce lien.

Ceux qui ont le goût de relever le nouveau défi virtuel doivent par ailleurs télécharger l’application MoveSpring qui a été adaptée pour la Fondation Terry Fox. Le défi des membres du groupe de Verchères? Cumuler l’équivalent de la distance parcourue par Terry Fox lors de son Marathon de l’espoir, soit 5373 km. Le défi se termine le 15 octobre.

Pour vous tenir informés des détails concernant l’organisation de la Marche de l’espoir, rendez-vous sur la page Facebook de l’événement.

 

 

 

Partager cet article