Guignolée 2020

Une année scolaire complètement différente des autres

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Une année scolaire complètement différente des autres
La rentrée scolaire a lieu le 1er septembre.

Près de six mois après la fermeture forcée des écoles, 5465 élèves de Boucherville (Centre de services scolaire des Patriotes et Commission scolaire Riverside) retourneront en classe le 1er septembre. L’année scolaire sera pour ainsi dire complètement différente. Distanciation, lavages de mains fréquents, port du couvre-visage pour les élèves plus âgés sont les principales consignes. Mais plusieurs autres sont également mises en place pour protéger et assurer la santé des élèves et du personnel scolaire en cette rentrée particulière. Le Centre de services des Patriotes les a décrites dans un volumineux document qui sera régulièrement mis à jour afin d’y intégrer, s’il y a lieu, les dernières recommandations de la santé publique. Voici les principales règles qui devront être respectées.
Les exclus des écoles
D’entrée de jeu, certaines personnes ne sont pas autorisées à entrer dans un établissement, soit celles qui sont de retour de voyage à l’extérieur du Canada depuis 14 jours ou moins ; celles qui sont symptomatiques ou en attente d’un test ou du résultat d’un test pour la COVID-19; évidemment les personnes atteintes du virus; celles qui ont des contacts domiciliaires avec tout individu présentant des symptômes de la maladie ou est sous investigation et en attente des résultats d’un test ou qui a reçu récemment un diagnostic de COVID-19.
Accès et masques
Le personnel, les parents, les élèves, les fournisseurs et les visiteurs qui entrent dans un établissement doivent obligatoirement effectuer une autodéclaration de leurs symptômes chaque jour. Tout visiteur doit se présenter au secrétariat de l’établissement afin de s’identifier et remplir un registre de présence.
Laver, laver… les mains
On ne le répètera jamais assez, l’hygiène des mains est fondamentale. Le document fait mention de toutes les fois où les personnes doivent laver leurs mains, notamment avant d’entrer dans l’école et dans la classe. Ainsi, un membre de l’équipe-école sera posté à chaque entrée avec une bouteille d’assainisseur liquide munie d’un vaporisateur. Chaque élève doit présenter ses mains, paumes vers le haut, puis vers le bas, et les frotter durant 20 à 30 secondes. Les élèves devront ensuite éviter de toucher à des objets, tels que casiers ou murs lors de leurs déplacements jusqu’à la classe. Des stations de désinfection doivent y être installées à l’entrée, et s’il y a présence d’un lavabo, l’enseignant devra favoriser le lavage des mains à l’eau et au savon.
La distanciation physique
Les mesures d’éloignement physique sont de mises. Ainsi, plusieurs habitudes quotidiennes doivent être modifiées. Entre autres, des places assises aux enfants seront assignées, et marquées au sol. Ils devront limiter leurs déplacements au strict nécessaire. Le nombre d’élèves par classe n’a toutefois pas été diminué.
Protection individuelle
Tous les adultes ainsi que les élèves du troisième cycle au primaire et ceux du secondaire devront porter un masque pour circuler dans les aires communes.
Si la réalisation des tâches du personnel nécessite d’être à moins de deux mètres d’un autre collègue ou d’un élève, l’employé devra obligatoirement porter un masque de procédure (jetable) et une protection oculaire (lunettes de protection ou visière.)
Des écrans protecteurs transparents (plexiglas) à être installés sur les bureaux d’enseignants ou un pupitre d’élève adjacent seront fournis dans les classes normalement utilisées pour permettre un échange sans avoir recours aux équipements de protection individuelle (masque de procédure et protection oculaire).
Un local dédié à la COVID
Dans chaque établissement, un local dédié doit être déterminé afin d’y accueillir et isoler un enfant qui éprouverait soudainement des symptômes liés à la COVID-19.
Casiers
Les casiers seront attribués en fonction des groupes-classes et des horaires en alternance afin de créer une distanciation entre les groupes. Il est cependant possible de partager un casier pour les élèves d’un même groupe-classe.
Récréation
Les récréations doivent s’effectuer en alternance entre les groupes afin de limiter le nombre d’élèves dans la cour pour permettre la distanciation entre les groupes-classes et éviter des déplacements de masse dans les corridors.
Des zones seront délimitées sur la cour pour chaque groupe-classe. Si possible, chaque zone aura son bac de jouets. Si le bac est partagé, le matériel doit être désinfecté.
Au primaire, les élèves de troisième cycle n’ont pas à garder leur couvre-visage durant la récréation.
L’utilisation des modules de jeux est permise, mais les élèves doivent se laver les mains avant et après leurs activités.
Activités dans les locaux
Les activités dans le gymnase, la bibliothèque, le local de musique, le local d’arts plastiques et les laboratoires peuvent désormais reprendre sous certaines conditions. Tout d’abord, tous les objets utilisés doivent être nettoyés et désinfectés avant d’être rangés ou entre chaque groupe-classe. Les livres manipulés et les instruments de musique en bois doivent être mis en quarantaine (24 h).
Dans le gymnase, si deux groupes-classes se retrouvent en simultané, la distanciation physique devra être assurée, soit en délimitant l’espace disponible pour chaque groupe ou en les séparant par un rideau. Les deux groupes ne doivent pas entrer simultanément. Si possible, les vestiaires devront être évités. S’ils sont utilisés, un nettoyage devra être fait entre chaque sous-groupe. Le port du couvre-visage pour les élèves n’est pas requis lors de la pratique des activités physiques.
Dîner
L’ouverture des cafétérias est désormais permise. Dans la mesure du possible, les élèves sont invités à apporter un repas froid ou un thermos afin d’éviter l’utilisation des micro-ondes. Dans un tel cas, il doit être désinfecté entre chaque utilisation.
Pas de partage
Le partage d’objets (crayons, jouets, cahiers, vaisselle, ustensiles…) est à éviter. Si un objet doit être partagé, il doit être nettoyé entre chaque utilisation.
Pas de divans
L’usage des divans, sofas et canapés est à éviter. Toutefois, dans le cadre de besoins spécifiques pour des clientèles précises, un canapé est autorisé s’il est en bon état et ne comporte aucune fissure et déchirure; si son recouvrement est facilement lavable, tel que le cuir véritable.
Nettoyage fréquent et ventilation
Les zones fréquemment touchées doivent être désinfectées régulièrement, idéalement trois fois par jour. Les locaux doivent être ventilés de façon naturelle en ouvrant régulièrement les fenêtres, de préférence tôt le matin. Les portes doivent demeurer ouvertes jour et nuit.


Partager cet article