acheter local

Un Grand rassemblement virtuel pour souligner les 20 ans du Défi têtes rasées Leucan

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Un Grand rassemblement virtuel pour souligner les 20 ans du Défi têtes rasées Leucan
Moi, je l’ai fait et, honnêtement, c’est l’une des meilleures décisions de ma vie. C’est un geste libérateur et tellement significatif pour les jeunes qui n’ont pas le choix de passer par là! », a déclaré la chanteuse Marie-Mai. (Photo : Leucan)
« En m’informant sur la cause, j’ai compris que, pour moi, aider les enfants malades n’était pas un défi, mais bien un honneur », a déclaré le président d’honneur de la Montérégie, le Julievillois Éric Courchesne.

Le déconfinement progressif est enclenché et on a hâte, entre autres, de se faire enfin couper les cheveux! Pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups et en profiter pour participer au Grand rassemblement virtuel qui aura lieu le dimanche 31 mai prochain afin de souligner les 20 ans du Défi têtes rasées Leucan.
« On aimerait voir au moins 1 000 personnes participer au mouvement! », a déclaré dans une vidéo publiée sur les médias sociaux la chanteuse Marie-Mai qui s’est fait couper les cheveux le 9 février dernier. « On aimerait que le Québec vibre au son des rasoirs le 31 mai prochain. Moi, je l’ai fait et, honnêtement, c’est l’une des meilleures décisions de ma vie. C’est un geste libérateur et tellement significatif pour les jeunes qui n’ont pas le choix de passer par là! »
Si la marraine de l’événement en est à sa première expérience, ce n’est pas le cas pour Éric Courchesne qui en est pour sa part à sa 11e participation. Le résident de Sainte-Julie ne sera pas seul puisque son fils, Léo, âgé de 9 ans, se fera aussi raser les cheveux en direct du salon familial.
« En 2009, j’ai découvert le Défi têtes rasées Leucan grâce à un ami qui m’a demandé si j’étais assez brave pour me faire raser les cheveux, explique le Julievillois. En m’informant sur la cause, j’ai compris que, pour moi, aider les enfants malades n’était pas un défi, mais bien un honneur. Depuis, je laisse pousser mes cheveux toute l’année pour ensuite solliciter mon entourage à donner à Leucan en arborant ma chevelure dense et parfois exorbitante! »
« À ma dixième année, en 2019, mon fils de 8 ans m’a demandé pourquoi je le faisais. En lui expliquant, il m’a répondu spontanément : » Moi aussi je veux aider les enfants malades! « . C’est grâce à lui que je me suis rendu compte de l’importance de transmettre le message et les valeurs à ceux qui nous entourent. Je suis donc heureux et très fier de participer pour une 11e année, cette fois à titre de président d’honneur. Ensemble, nous ferons une différence! »
À ce titre, Éric s’est engagé à amasser 5 000 $ de dons et, pour l’aider à atteindre cet objectif, il organise depuis cinq ans déjà une journée d’initiation au curling dont tous les profits vont directement à son Défi têtes rasées. Pour plus de détails sur cet événement, vous n’avez qu’à consulter la page Facebook L’annuel de curling du Dill – Eric Courchesne.
De plus, le duo Éric et Léo, aidé par maman et sœurette, ont décidé de faire sourire les internautes avec de petites capsules vidéo humoristiques afin d’amasser des dons et de faire parler du Défi têtes rasées, dont la mission est d’offrir des services aux familles d’enfants atteints de cancer.
Et bien sûr, il n’est pas nécessaire de se faire couper les cheveux pour appuyer Leucan dans cette cause, un petit don au www.tetesrasees.com suffit!

Partager cet article