acheter local

Patinage artistique : les premiers mondiaux de Lajoie et Lagha tombent à l’eau

Sportcom
Patinage artistique :  les premiers mondiaux de Lajoie et Lagha tombent à l’eau

Tout était en place pour que Marjorie Lajoie et Zachary Lagha bouclent leur première saison chez les seniors en beauté devant parents et amis. La pandémie du coronavirus en a toutefois décidé autrement lorsque les Championnats du monde de patinage artistique, prévus au Centre Bell la semaine prochaine, ont officiellement été annulé.

La Varennoise de 20 ans Alicia Pineault devait aussi sauter sur la glace du Centre Bell pour ce qui aurait été ses tout premiers mondiaux.
« Ç’a vraiment été un choc! » a lancé Marjorie Lajoie. « On a le droit d’être déçus, mais c’est une situation hors de notre contrôle et on comprend la décision. »
Ça faisait un bon moment déjà que Zachary Lagha et elle attendaient ce grand rendez-vous, qui devait avoir lieu dans la métropole pour une première fois depuis 1932. L’annulation, bien que respectée par les différentes fédérations, a grandement déçu les organisateurs. Patinage Québec et Patinage Canada prévoyaient se partager des revenus de 4 à 5 millions $ par l’entremise de cet événement.
« C’est toute une onde de choc pour la communauté du patinage artistique. Ça fait 4 ans que nous préparons cet événement-là et 450 bénévoles nous donnent un coup de main », a déclaré le président de la fédération provinciale, Jocelyn Proulx. Pas moins de 200 athlètes provenant de 50 pays devaient s’exécuter sous le regard des juges et de la foule montréalaise la semaine prochaine.
« Ça allait être gros ! On s’entraîne au Centre Bell et ça allait vraiment être une compétition géniale », a admis Zachary Lagha. « La partie la plus frustrante, c’est que les deux dernières semaines ont été les plus difficiles physiquement. On s’entraînait vraiment fort, on se sentait prêts et on était très bien préparés », a ajouté sa partenaire.

Partager cet article