acheter local

Une entreprise de Boucherville dans les terres rares

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Une entreprise de Boucherville dans les terres rares

La première usine de recyclage d’aimants de terres rares à l’extérieur de l’Asie verra le jour à Saint-Bruno-de-Montarville, sur la Rive-Sud, d’ici la fin de l’année, a annoncé récemment Ressources Géoméga, une société d’exploration minière qui vaut près de 20 M$ en bourse et dont le siège social est établi à Boucherville.
« Nous allons avoir la première usine de recyclage de terres rares à l’extérieur de l’Asie », s’est félicité Kiril Mugerman, PDG de Ressources Géoméga.
Fondée en 2009, Ressources Géoméga va récupérer les déchets d’aimants pour faire de la poudre de terres rares qu’elle revendra à des fabricants de métal qui feront des pièces pour Tesla, Apple et Samsung.
Actuellement, l’entreprise emploie une dizaine de personnes, mais ce chiffre explosera avec l’ouverture de l’usine de Saint-Bruno-de-Montarville. Le chiffre d’affaires devrait aussi rapidement grimper à plus de 10 M$.
Mentionnons que le gouvernement du Québec a attribué, sous forme de prêt, 1 720 000$ à l’entreprise afin de soutenir la construction de son usine. Le projet est évalué à 3,2 M$.

Partager cet article