Les mots-croisés de La Relève

L’OSDL dévoile les têtes d’affiche de sa prochaine saison

Photo de Daniel Hart
Par Daniel Hart
L’OSDL dévoile les têtes d’affiche de sa prochaine saison
Denis Germain

L’Orchestre symphonique de Longueuil prépare une saison 2016-2017 prometteuse avec des artistes de grand talent et un répertoire qui plaira à un large public, sa marque de commerce.

Le chef Marc David a dévoilé le contenu de la programmation la semaine dernière à la Maison de la culture de Longueuil devant une centaine de personnes rassemblées pour l’occasion.

La première soirée des Grands concerts, le 6 octobre à la salle Pratt & Whitney du Théâtre de la Ville, sera réservée à deux pièces de Beethoven : le Concerto pour violon qui sera interprété par Martin Beaver et la Symphonie no 5. En complément de programme, une oeuvre de la compositrice canadienne Kati Agocs intitulée Shenanigan.

Pour son traditionnel concert de la période des fêtes, l’OSDL a invité le baryton Gino Quilico qui offrira une prestation en compagnie de la Chorale des enfants de la Rive-Sud le 1er décembre. Pour l’heure, le répertoire au programme n’a pas été divulgué.

En 2017, la série se poursuivra avec l’ensemble Klezmer qui regroupe cinq musiciens ayant le rythme dans le sang. Ceux-ci ont donné un aperçu du type de répertoire au programme lors du lancement de la nouvelle saison de l’OSDL. L’assistance avait des fourmis dans les jambes. La soirée du 16 février fera place à une partie de leur répertoire. L’Orchestre dirigé par Marc David jouera également la Rhapsodie roumaine no 1 de  Georges Enesco et la Symphonie no 8 de Dvorak.

Pour clore les Grands concerts en beauté, l’OSDL a fait appel à quatre chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal qui feront une version concert de Carmen de Bizet. La chorale les Mélodistes sera également présente sur scène. Un rendez-vous incontournable le 4 mai 2017.

Concerts intimes

La série Concerts intimes revient à nouveau à l’église Sainte-Famille avec un premier rendez-vous le 17 novembre. Au programme, un jeune virtuose de la flûte à bec, Vincent Lauzer, récipiendaire de nombreux honneurs. Au menu, des oeuvres de Bach, Geminiani, Telemann, Ives et Cardy.

En 2017, à l’occasion du 350e anniversaire de fondation de Boucherville, l’OSDL a choisi de faire une supplémentaire pour chacune des soirées de la série Concerts intimes. Les 12 et 14 janvier, le contre-ténor Daniel Taylor et la soprano Suzie LeBlanc interpréteront des duos sur le thème de l’amour lors d’un concert intitulé Passion lyrique.

La troisième soirée de la série, présentée les 19 et 20 avril 2017, aura pour thème Un fleuve de souvenirs. À cette occasion, l’Orchestre proposera un concert à la mémoire du fondateur de Boucherville, Pierre Boucher. Le programme comportera le Requiem de Fauré en plus d’oeuvres de Joseph Quesnel, Bach et Rameau. Un violoniste invité, Justin Lamy, jouera avec un Stradivarius datant de 1667, la même année où fut fondée Boucherville. Le Choeur de la maîtrise en direction chorale de l’Université de Sherbrooke sous la direction du chef Robert Ingari se joindra aux musiciens de l’OSDL.

 

 

 

Partager cet article