Trois Julievillois honorés pour leur courage

Trois Julievillois honorés pour leur courage

Ambulance Saint-Jean

Plusieurs Québécois ont récemment fait preuve d’un courage remarquable en portant secours à des personnes en détresse, voire en danger de mort. Le 16 octobre dernier, lors d’une cérémonie qui se déroulait à la cathédrale Christ Church de Montréal, l’Ambulance Saint-Jean a rendu hommage à ces héros. C’est le lieutenant-gouverneur du Québec, l’honorable Pierre Duchesne, qui a remis des certificats de sauvetage à ces citoyens émérites.

Parmi les 17 personnes honorées, il y avait trois Julievillois, soit Denise Roy, Rollande Allard et Maxime Larouche, qui ont porté secours à Jean-Marie Massé, au printemps dernier. Lors de la cérémonie, un court texte présentait les circonstances entourant ce sauvetage.

« Le 27 mars dernier, à Sainte-Julie, alors qu’il se présente dans un centre sportif pour jouer au badminton comme tous les mardis depuis 30 ans, Jean-Marie Massé est victime d’un malaise. Le voyant étendu sur le sol, inanimé, ses partenaires de jeu alertent les responsables du centre. Denise Roy, qui se trouvait à proximité, décide alors de lui porter secours. Constatant qu’il n’a plus de pouls, elle décide de lancer les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire. »

« Quelques minutes plus tard, Rollande Allard arrive sur les lieux pour l’assister. Pendant ce temps, des collègues accourent à la piscine chercher de l’aide. Maxime Larouche, le sauveteur en poste ce soir-là, arrive avec un défibrillateur cardiaque et assiste le deux secouristes. À l’arrivée des services d’urgence, l’état de la victime s’était stabilisé. Après neuf jours d’hospitalisation, M. Massé n’a conservé aucune séquelle de cet incident. »

Pour sa part, le président du Conseil du Québec d’Ambulance Saint-Jean, Daniel Faucher, a rappelé : « Dans ces moments-là, il n’y a pas d’âge. Il y a ceux qui flanchent, et ceux qui agissent ».