L’équipe féminine canadienne de goalball obtient une médaille d’argent

L’équipe féminine canadienne de goalball obtient une médaille d’argent

Aux Jeux Pajulahti en Finlande

Après s’être rendue en finale contre les Turques le 20 janvier dernier, l’équipe nationale féminine du Canada de goalball a obtenu la médaille d’argent aux Jeux Pajulahti qui se sont disputés à Nastola, en Finlande.

Une Québécoise, Nancy Morin, résidente de Longueuil, en fait partie. Deux jours auparavant, les Canadiennes avaient triomphé avec une écrasante victoire de 7-2 contre les représentantes de la Turquie lors de la ronde préliminaire. La vapeur aura renversé à la finale puisque l’équipe turque s’est imposée avec un pointage de 8-3. En demi-finale, l’athlète longueuilloise et ses coéquipières avaient fait mordre la poussière aux joueuses de la région de Vologda, en Russie, par le compte de 6-2.

Joué avec un ballon de caoutchouc qui contient des clochettes, le goalball fait partie des sports paralympiques. Il est pratiqué par des athlètes déficients visuels. Les joutes se déroulent sur un terrain de 18 mètres sur neuf. Une partie dure 20 minutes et est divisée en deux périodes de 12 minutes chacune, avec une mi-temps de trois minutes. Le premier championnat de goalball s’est tenu en Autriche, en 1978. Les joueuses de goalball ont fait leur entrée aux Jeux paralympiques en 1984 à New York.

La 13e édition du Tournoi invitation de goalball de Montréal s’est tenue en fin de semaine dernière au Complexe récréatif Gadbois. Au total, 19 équipes, dont huit féminines s’y sont inscrites. Cette activité gagne en popularité. C’est la première fois qu’autant d’équipes s’y inscrivaient. « Étant donné que nous commençons un nouveau cycle en prévision des Jeux paralympiques, je m’attendais à ce qu’il y ait un peu moins de participants cette année. Cela n’a été finalement pas le cas », se réjouit l’organisatrice du tournoi et ex-athlète de goalball, Nathalie Chartrand.

Plusieurs équipes provenaient des différentes régions du pays. D’autres étaient issues des États-Unis et du Japon. La Longueuilloise Nancy Morin a fait partie d’une des équipes du Québec. Le tournoi a permis de jouer 46 matchs d’un bon niveau de compétition.