L’aéroport de Saint-Hubert peut maintenant accueillir des Boeing 737

L’aéroport de Saint-Hubert peut maintenant accueillir des Boeing 737

De gros appareils tels que les Boeing 737 et les Airbus A220/320 peuvent maintenant atterrir à l’Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil (AMSL) depuis l’importante mise à niveau de la piste principale.

Cette piste d’une longueur de 7800 pieds a été repavée et sa capacité portante a été rehaussée pour permettre à de gros transporteurs d’y atterrir. Les travaux ont totalisé un investissement de 17 M$, dont 13 M$ proviennent du gouvernement fédéral.

Développer l’aéroport

Avec cette nouvelle infrastructure, Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil mise maintenant sur le plein développement de son potentiel. « Plusieurs grandes villes telles que Toronto, Chicago, Dallas, Londres et Vancouver ont des aéroports secondaires. Ils sont soit beaucoup plus près des centres-villes que les aéroports primaires ou ils offrent une structure de coût qui est attrayante pour les transporteurs à bas prix », a spécifié le président du conseil d’administration Charles Vaillancourt.

« C’est un aéroport parfaitement bien situé pour devenir un aéroport secondaire, facilement accessible notamment par l’autoroute 30, desservi par un service de transport en commun et à proximité du centre-ville de Montréal. Il y a deux millions d’habitants en Montérégie et dans la région de Sherbrooke qui ont un net avantage à prendre l’avion à Saint-Hubert. Nous souhaitons établir des services de transport aérien pour plusieurs destinations du Québec, entre autres. La présence d’un aéroport est par ailleurs un excellent levier de développement économique », a-t-il fait valoir.

Transporteurs à bas coûts

Parmi ses objectifs, Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil (AMSL) souhaite attirer des lignes aériennes de type Low cost comme l’ont fait les aéroports de Burlington et de Plattsburgh. « Ceux-ci privent nos transporteurs nationaux de nombreux clients et, en plus, ce n’est pas très pratique pour eux qui doivent traverser les douanes et faire beaucoup de route pour s’y rendre.»

Pour les attirer, l’AMSL devra se doter d’une aérogare. Un plan directeur sera d’ailleurs élaboré d’ici le début de 2019 qui dressera les grandes lignes de ce projet d’infrastructure.

Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil

–                      Trois pistes

–                      Une tour de contrôle

–                      Entreprises présentes ; Pascan Aviation, Cargair (école de pilotage), Chrono Aviation, Airmedic, Nolinor Aviation.