Verchères 350

Montarville, Verchères et Taillon: Une élection, trois comtés, 23 candidats

François Laramée
Montarville, Verchères et Taillon: Une élection, trois comtés, 23 candidats

Il y en a d’abord eu 15, puis 18, puis 21 la semaine dernière mais au final, ce sont 23 candidats et candidates qui se feront la lutte le 3 octobre prochain dans le cadre de la campagne électorale provinciale, dans les circonscriptions de Montarville, de Verchères et de Taillon. Une première étape est d’ailleurs franchie car le vote par anticipation s’est tenu hier (dimanche 25 septembre) et aujourd’hui 26 septembre.

Dans Montarville les cinq principaux partis y sont représentés soit la Coalition Avenir Québec, le Parti libéral, Québec Solidaire, le Parti québécois et le Parti conservateur du Québec. S’ajoutent à ces cinq candidats, les représentants du Parti vert et de Climat Québec.
Montarville est représentée à l’assemblée nationale depuis 10 ans par la caquiste Nathalie Roy. Elle est de nouveau candidate.

Dans la circonscription de Verchères, ce sont finalement neuf candidats qui s’affronteront.
Outre les cinq principaux partis, s’ajoutent à la liste une candidate du Parti vert et un autre de Climat Québec. Aussi une candidate de Démocratie direct (une nouvelle formation politique) ainsi qu’un candidat indépendant, Lucien Beauregard.
Verchères a été représentée au cours des quatre dernières années par la caquiste Suzanne Dansereau qui a décidé de quitter la politique.

Dans la circonscription de Taillon, (tout le secteur est de l’arrondissement du Vieux Longueuil) le décompte final de candidat est de sept. Outre les cinq candidats des principales formations s’ajoutent un candidat de Climat Québec ainsi qu’un candidat qui défendra les couleurs du parti « L’union fait la force », une formation politique inconnue jusque-là.
Taillon est représentée à l’Assemblée nationale par le caquiste Lionel Carmant qui est de nouveau candidat.

Partager cet article