Verchères 350

L’ABCDaire 18 mois +, c’est un départ!

Les brèves de La Relève
L’ABCDaire 18 mois +, c’est un départ!
Le CISSS de la Montérégie-Est est fier d’annoncer le déploiement progressif de l’ABCDaire 18 mois +, un outil du programme Agir tôt pour mieux observer le développement des enfants et faire des références selon leurs besoins au bon moment, dans quatre CLSC de son territoire. (Photo : Courtoisie)

Le CISSS de la Montérégie-Est est fier d’annoncer le déploiement progressif de l’ABCDaire 18 mois +, un outil du programme Agir tôt pour mieux observer le développement des enfants et faire des références selon leurs besoins au bon moment, dans quatre CLSC de son territoire. À partir d’aujourd’hui, les parents de la Montérégie-Est se voient maintenant offrir gratuitement, selon le calendrier de déploiement de l’outil, un rendez-vous de vaccination allongé, d’environ une heure, pour permettre l’évaluation du développement de leur enfant avec l’utilisation de l’outil de surveillance du développement, l’ABCDaire 18 mois+. Lors du rendez-vous de vaccination de 18 mois, en plus de vacciner l’enfant, le personnel soignant des CLSC documentera la fiche de suivi de l’enfant de l’ABCdaire 18 mois+ grâce aux informations fournies par le parent et ajoutera les données recueillies à l’examen physique sommaire de l’enfant. À la suite de ce rendez-vous, si des indices de difficulté du développement de l’enfant sont identifiés, sa famille et lui pourront être dirigés vers la plateforme de dépistage du programme Agir tôt ou un autre service approprié à ses besoins. Pour l’heure, l’outil est offert dans les CLSC de la MRC d’Acton, des Maskoutains, de Longueuil-Ouest et Simonne-Monet-Chartrand. À noter que les deux CLSC de Longueuil desservent l’ensemble de la population du RLS Pierre-Boucher pour ce service. D’ici janvier 2023, il le sera également dans le CLSC des Patriotes et le CLSC Gaston-Bélanger. L’ABCDaire 18 mois+ est offert aux enfants qui n’ont pas déjà de suivi avec un médecin de famille, un pédiatre ou une infirmière praticienne spécialisée (IPS). Ces derniers s’assurent déjà de surveiller le développement de leur clientèle.

Partager cet article