Verchères 350

Grands Prix du livre de la Montérégie: une Varennoise remporte le premier prix dans la catégorie Tout-petits

Photo de Daniel Bastin
Par Daniel Bastin
Grands Prix du livre de la Montérégie: une Varennoise remporte le premier prix dans la catégorie Tout-petits
De gauche à droite : Ginette Dessureault, autrice et fondatrice du Grand Prix Tout-petits; Annie Cloutier, lauréate du 1er prix; Évelyne Fournier, gagnante du 2e prix; Linda Amyot, présidente de l'Association des auteurs de la Montérégie. (Photo : Courtoisie AAM)

La cérémonie de remise des Grands Prix du livre de la Montérégie 2022 s’est tenue à la Maison Gisèle-Auprix-Saint-Germain de Longueuil, le 25 mai dernier et, après deux ans de pandémie, l’événement s’est enfin déroulé cette fois en « présenciel ». L’autrice de Varennes, Annie Cloutier, s’est distinguée dans la catégorie Tout-petits en remportant le premier prix pour son manuscrit Un loup dans la main.
Chaque année, le Grand Prix du livre catégorie Tout-petits 2022, concours de manuscrits, est remis par l’Association des auteurs de la Montérégie (AAM) afin de récompenser les écrits destinés aux enfants de 0 à 6 ans en accordant un premier, deuxième et troisième prix parmi les participants provenant de partout à travers la Montérégie.
C’est l’œuvre de la Varennoise Annie Cloutier qui a retenu l’attention du jury qui était composé de Ginette Dessureault, fondatrice du prix, auteure et ancienne présidente de l’AAM; Brigitte Lépine, adjointe à la direction et aux communications à l’Association des cadres des Centres de la petite enfance; Laurence-Aurélie Théroux-Marcotte, autrice, directrice éditoriale de Station Jeunesse et ex-libraire.
« L’auteure a trouvé une manière astucieuse de réhabiliter le loup, de le faire rassurant même. Un personnage que le héros de l’histoire a choisi comme ami. Les membres du jury ont eu le plaisir de découvrir un récit bien ficelé, original dans l’approche, dans lequel les images foisonnent en jeu d’ombres chinoises. Cette histoire plaira sans aucun doute à tous les petits. »
Il s’agit donc d’une belle récompense pour l’autrice qui est travailleuse sociale de formation. Le jury a précisé qu’elle a toujours été séduite par les mots, leur sonorité et les émotions qui les habitent. La poésie que l’on trouve dans son texte résonne en elle depuis le primaire et, depuis peu, Annie Cloutier participe à des ateliers d’écriture.

Partager cet article