Verchères 350

Les chevreuils au menu des élus de Longueuil

François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Les chevreuils au menu des élus de Longueuil
Les manifestants ont été invités à demeurer à l’extérieur de l’hôtel de ville. (Photo : Michel Aubin)

Les mois passent mais la colère de plusieurs citoyens contre l’abattage de plus de 75 chevreuils du parc Michel-Chartrand est toujours bien réelle et, mardi soir dernier, plusieurs d’entre eux ont profité de la séance publique des élus, à l’Hôtel de ville de Longueuil, pour manifester bruyamment, devant l’édifice, sous bonne surveillance policière.

Le groupe a, encore une fois, interpellé les élus sur le choix d’abattre la presque totalité du cheptel de cerfs de Virginie qui peuple le parc Michel-Chartrand.
Et encore une fois, le vice-président du Comité exécutif de la Ville, et conseiller du district du parc, Jonathan Tabarah, a maintenu et répété la position adopté il y a quelques mois déjà par la Ville soit de faire abattre 60, 70 ou peut-être plus encore de bête, l’automne prochain, pour rééquilibrer l’écosystème du parc, menacé par la surpopulation de chevreuil. Et, toujours selon monsieur Tabarah, il n’est toujours pas dans les plans de la Ville de déplacer les fameux chevreuils ailleurs. L’abattage est privilégié pour éviter des souffrances, dit-il.
Il faut aussi noter que la mairesse Catherine Fournier ainsi que Jonathan Tabarah avaient rencontré, la semaine dernière, un groupe de citoyens qui souhaitait que la Ville l’autorise à nourrir les cerfs, le temps qu’une meilleure solution soit trouvée. La demande a aussi été refusée.

Partager cet article