Verchères 350

Un entraineur de soccer de l’école de Mortagne accusé de menaces et de communications harcelantes

François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Un entraineur de soccer de l’école de Mortagne accusé de menaces et de communications harcelantes
(Photo : Photo tirée du compte Facebook de Mortheza Javad, )

Un entraîneur de 26 ans engagé dans le programme de soccer de la polyvalente De Mortagne de Boucherville a été arrêté jeudi dernier et accusé de menaces et de communications harcelantes envers une élève.
Le suspect dans cette affaire, Mortheza Javad, un résident de Boucherville, a déjà comparu au palais de justice de Longueuil vendredi et il fait face à ces deux chefs d’accusation.
Selon le site de nouvelles de Radio-Canada, l’entraineur serait actuellement détenu et sera de retour en cour au début de la semaine prochaine

La direction de l’école a transmis, vendredi dernier une lettre aux parents des élèves du programme Le message qui suit a également été mis en ligne sur le site web de l’établissement.
« Nous avons été informés que des accusations de menaces et de harcèlement ont été portées aujourd’hui contre un entraineur de notre mandataire sportif du programme soccer. Cet entraineur, qui n’avait aucun antécédent judiciaire, a été suspendu par le mandataire dès qu’il a été informé de la situation. Il œuvrait auprès de nos élèves depuis septembre 2021. Nous sommes présents pour vous accompagner ainsi que vos enfants si vous souhaitez échanger sur cette situation. Une équipe d’intervenants est disponible pour soutenir les élèves qui en auraient besoin et cela, même durant la fin de semaine, en écrivant à l’adresse courriel : agissons.mortagne@csp.qc.ca
Toujours selon les informations diffusées par Radio-Canada, la victime présumée de l’entraineur est une élève de l’école de Mortagne dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication. Les gestes reprochés à Javad auraient été commis sur une période d’un an, soit entre février 2021 et le 10 février dernier.
La jeune fille, après de trop nombreux incidents, aurait décidé de porter plainte à la police pour dénoncer le comportement de l’entraineur.

Partager cet article