Verchères 350

Des vaccins anti-COVID conçus à Boucherville ?

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Des vaccins anti-COVID conçus à Boucherville ?
La compagnie Delpharm Industrie qui a nouvellement pignon sur rue à Boucherville espère obtenir une aide financière de 100 M$ des gouvernements du Québec et d’Ottawa pour fabriquer des vaccins anti-COVID-19. (Photo : Diane Lapointe)

La compagnie Delpharm Industrie qui a nouvellement pignon sur rue à Boucherville espère obtenir une aide financière de 100 M$ des gouvernements du Québec et d’Ottawa pour fabriquer des vaccins anti-COVID-19.

Selon le Journal de Montréal, l’entreprise s’est inscrite au début du mois de janvier au Registre des lobbyistes. Elle souhaiterait obtenir une aide financière pour développer un vaccin contre la COVID-19, et pour procéder à la modernisation et l’augmentation des capacités de son usine de Boucherville.

La compagnie Delpharm Industrie, une entreprise française dont le siège social est à Boulogne-Billancourt, aurait acquis à la fin de 2021 l’usine canadienne de Sandoz, la filiale générique du géant pharmaceutique suisse Novartis, située au 121, rue Jules-Léger, à Boucherville.

En France, Delpharm a fabriqué les vaccins anti-COVID-19 avec Pfizer/BioNTech. Au Québec, cependant, Pfizer n’est pas impliquée dans le projet Delpharm.

Le directeur général délégué de Delpharm, Stéphane Lepeu, n’a pas voulu commenter ce dossier. « Nous sommes encore en train de travailler sur ce sujet, donc il serait prématuré de faire cet entretien », a-t-il répondu au Journal de Montréal.

Le quotidien rapporte aussi qu’après avoir contacté Delpharm, « des éléments ont disparu du Registre des lobbyistes en raison d’une demande d’ordonnance de confidentialité transmise au Commissaire au lobbyisme du Québec (CLQ). »

Partager cet article