Les mots-croisés de La Relève

Un répit d’au moins deux semaines de plus pour les grenouilles de Longueuil

Photo de François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Par François Laramée. De l’Initiative de journalisme local
Un répit d’au moins deux semaines de plus pour les grenouilles de Longueuil
(Photo : Ciel et Terre)

Les habitats des fameuses grenouilles de Longueuil, les rainettes faux-grillon, ont un nouveau répit car les travaux de prolongement du boulevard Béliveau aux limites de l’arrondissement de Saint-Hubert sont suspendus pour au moins deux semaines de plus que prévu, soit jusqu’au 22 novembre prochain.
Le 29 octobre dernier, la Cour supérieure du Québec avait ordonné la suspension temporaire des travaux de prolongement du boulevard Béliveau à la demande de deux groupes environnementaux. L’ordonnance venait à échéance au lendemain de l’élection municipale, soit le 8 novembre.
À la demande des deux groupes environnementalistes qui ont demandé l’injonction, lundi dernier, la juge Suzanne Courchesne de la Cour supérieure a ordonné le maintien de l’injonction et la suspension des travaux pour une durée de deux semaines de plus, soit jusqu’au 22 novembre prochain.
En parallèle, tôt le matin du 8 novembre, une autre procédure a été annoncée. Cette fois-ci c’est le ministre fédéral de l’Environnement, Steven Guilbeault, qui a indiqué qu’il allait recommander l’adoption d’un décret d’urgence pour protéger la grenouille longueuilloise en vertu de la Loi sur les espèces en péril.
Même s’il s’agit surtout d’un indicateur des intentions du gouvernement fédéral dans ce dossier, la déclaration du ministre Guilbeault ne signifie pas qu’un décret d’urgence entrera immédiatement en vigueur, mais en attendant un ordre plus formel du ministre, les grenouilles pourront évoluer aux abords du fameux prolongement du boulevard Béliveau dont les travaux allaient bon train jusque-là.
En fait, tout serait en place ou presque pour accueillir le revêtement d’asphalte sur le tracé, mais pour l’heure, plus aucun travail n’est effectué sur le chantier. La nouvelle mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, a également salué tous les efforts pour protéger ce territoire et elle entend bien s’impliquer dans le dossier rapidement après son assermentation, ce qui devrait être fait au cours de la prochaine semaine.
Pour l’heure, l’interdiction de toute construction domiciliaire dans ce secteur serait dans le collimateur

Partager cet article