Les mots-croisés de La Relève

La vaccination antigrippale recommandée aux personnes à risque de complications

Les brèves de La Relève
La vaccination antigrippale recommandée aux personnes à risque de complications
La directrice de santé publique de la Montérégie a réitéré l’importance pour les personnes les plus à risque de complications de la grippe de se faire vacciner. (Photo : Shutterstock)

La directrice de santé publique de la Montérégie a réitéré l’importance pour les personnes les plus à risque de complications de la grippe de se faire vacciner. « Le vaccin contre la grippe ne protège pas de la COVID, mais il demeure le meilleur outil que nous avons pour protéger les gens les plus à risque des complications de la grippe qui entraînent chaque année des difficultés respiratoires et cardiaques, des hospitalisations et même des décès. Lorsque ces gens se font vacciner, ça nous aide à préserver la capacité du réseau de la santé qui est déjà très sollicité actuellement », a fait valoir Dre Julie Loslier. Des efforts importants sont déployés pour vacciner les personnes les plus à risque de complication de la grippe, soit les personnes âgées de 75 ans et plus; les enfants de 6 mois et plus, les adultes et les femmes enceintes (quel que soit le stade de leur grossesse) atteints de certaines maladies chroniques dont le diabète, une maladie du cœur, des poumons ou des reins ou un système immunitaire affaibli; les femmes enceintes aux 2e et 3e trimestres de grossesse. Afin de diminuer les risques de transmission, la vaccination est aussi offerte gratuitement aux proches qui habitent sous le même toit qu’un enfant de moins de 6 mois ou qu’une personne à risque élevé d’hospitalisation ou de décès ainsi qu’à leurs aidants naturels; aux travailleurs de la santé, particulièrement à ceux qui donnent des soins directs aux patients. La campagne de vaccination débutera le 1er novembre.

Partager cet article