Les mots-croisés de La Relève

Laurette Sénécal Brodeur souffle 102 bougies

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Laurette Sénécal Brodeur souffle 102 bougies
Laurette Sénécal Brodeur le jour de son 102e anniversaire

Laurette Sénécal Brodeur a célébré son 102e anniversaire le 22 septembre dernier à la Résidence des Berges où elle habite depuis quelques années. L’impressionnante doyenne de la région a passé cette journée festive avec quelques membres de sa famille (pandémie oblige), les résidents et le personnel. Gâteau, ballons, chansons et bonne humeur étaient au rendez-vous.

Mme Sénécal Brodeur est née en 1919 sur le chemin de la Rivière-aux-Pins, à Varennes. Jeune fille, elle a travaillé aux champs et à la conserverie qu’on appelait aussi la « cannerie », à Boucherville, relate sa fille cadette Lucie.
Elle s’est mariée à Euclide Brodeur en même temps que sa sœur Béatrice. Le couple a vécu quelques années à Verchères pour ensuite s’installer à Varennes. Ils étaient propriétaires du populaire restaurant « Le Gros Cornet » et un peu plus tard, du salon de quilles adjacent au restaurant.

Mme Sénécal Brodeur a six enfants, six petits-enfants et neuf arrière-petits-enfants. Elle est toujours en bonne santé et très lucide.

« Grande travaillante, Laurette a mené de front sa vie de maman de jeunes enfants et de restauratrice. La vie a suivi son cours et c’est à Boucherville qu’elle réside depuis plusieurs années, maintenant sur le bord du fleuve », ajoute sa fille.

Lorsqu’on lui pose la traditionnelle question : quel est le secret de sa longévité ? Elle répond en riant : « il n’y a pas vraiment de secret. C’est le p’tit Jésus qui m’a oubliée! »

 

Partager cet article