Les mots-croisés de La Relève

Un Bouchervillois se donne pour mission de ramasser 1000 tonnes de déchets

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Un Bouchervillois se donne pour mission de ramasser 1000 tonnes de déchets
Marc-André Tellier, ses enfants William et Mégane

Le Bouchervillois Marc-André Tellier s’est lancé un défi de taille. Il souhaite ramasser 1000 tonnes de déchets d’ici à deux ans. En compagnie de sa conjointe et de ses deux enfants, il a déjà réalisé quelques corvées de nettoyage depuis le printemps dernier à différents endroits de Boucherville.
L’idée de concrétiser un tel projet lui est apparue lorsque la compagnie Cascades pour qui il travaille était à la recherche d’ambassadeurs de la « Mission 1000 tonnes » de déchets. Lancée en 2017 par Lyne Morissette et Jimmy Vigneux, cette initiative visait, à l’origine, le nettoyage des cours d’eau et des océans. Depuis, des entreprises se sont jointes au mouvement.
La famille apporte depuis longtemps sa contribution à la protection de l’environnement, que ce soit dans le compostage, la réduction des déchets, l’adoption de stratégies pour bannir les emballages individuels, et le recyclage. « Lorsque j’ai été informé par mon employeur de cette initiative, je me suis dit que c’était une belle opportunité de continuer à faire ma part », raconte M. Tellier qui s’apprête d’ailleurs à acquérir le mois prochain une voiture 100 % électrique.
Bien conscient qu’il s’agit d’un gros défi, M. Tellier a bon espoir que si tous les membres de sa famille se motivent mutuellement, et que s’il sollicite parfois la population à participer à des événements de nettoyage qu’il organisera, l’objectif a de bonnes chances d’être atteint. Mais s’il ne l’est pas, ce ne sera pas grave non plus. « L’important est de faire notre part pour que la planète soit en meilleure santé », conclut-il
M. Tellier a identifié plusieurs sites pollués à nettoyer, notamment les berges du fleuve, la rivière aux Pins et le parc de la Frayère. Lors de la dernière « expédition ramassage de déchets », le 7 août, la famille s’est rendue dans le boisé situé derrière le magasin Rona de la rue De Touraine, 78 livres de déchets y ont été récoltés en une heure seulement.






Partager cet article