Les mots-croisés de La Relève

Le gouvernement du Québec octroie deux aides financières totalisant 416 457$ au CJE Marguerite-D’Youville

Bureau de circonscription de la députée de Montarville
Le gouvernement du Québec octroie deux aides financières totalisant 416 457$ au CJE Marguerite-D’Youville
La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

La députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, annonce l’octroi d’une aide financière de 253 957$ pour notamment soutenir la mission globale du Carrefour jeunesse-emploi Marguerite-D’Youville pour la période allant de juillet 2021 à mars 2022. Ce financement découle de la signature, le 22 juin dernier, d’une nouvelle entente de principe entre le ministre Boulet et les carrefours jeunesse-emploi (CJE).

Cette entente établit les bases d’un nouveau mode de collaboration entre les CJE et le gouvernement du Québec afin d’offrir aux jeunes l’occasion de développer leur plein potentiel. Plus précisément, l’entente permet la création du Programme de soutien financier des carrefours jeunesse-emploi (PSCJE), qui permettra notamment la réalisation de leur mission en garantissant un financement adapté aux interventions à mener auprès des jeunes. Ce programme prévoit deux volets de financement : un en soutien à la mission globale et un en ententes de subvention pour des activités spécifiques.

À ce financement s’ajoute la somme de 162 500$ allouée en 2021-2022 au programme Créneau carrefour, piloté par le Secrétariat à la jeunesse.

Rappelons que la mission des 110 CJE est d’accompagner et de guider les jeunes âgés de 16 à 35 ans afin qu’ils se développent pleinement dans le but de réaliser leurs objectifs. Que ce soit pour un retour aux études, pour un rétablissement personnel ou pour le démarrage d’une entreprise, les CJE sont l’une des solutions dont disposent les jeunes pour obtenir un soutien personnalisé et adapté à la hauteur de leurs ambitions.

Le gouvernement du Québec reconnaît ainsi l’apport significatif des CJE, en complémentarité avec les autres organismes de différents milieux qui interviennent dans le développement de la jeunesse, ainsi que leur expertise pour les accompagner et les soutenir.

« Je suis heureuse de constater que notre gouvernement est toujours présent pour soutenir notre jeunesse, particulièrement dans le contexte de reprise économique que nous connaissons à l’heure actuelle. Il s’agit d’un appui financier important qui permettra au CJE Marguerite d’Youville d’accueillir et d’accompagner les jeunes de notre région dans leurs démarches d’intégration professionnelle, mais aussi dans l’atteinte de leurs objectifs personnels », a déclaré Nathalie Roy, députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications


« Cette entente historique est le résultat d’une collaboration exemplaire pour revenir au cœur de la mission fondamentale des CJE. Collectivement, nous avons le devoir de participer activement à l’amélioration du soutien offert à nos jeunes, d’autant plus que le contexte de la pandémie les a particulièrement affectés. Cette entente que nous avons ratifiée est un geste fort de notre gouvernement à l’égard de la mission des CJE. C’est ce que nous faisons aujourd’hui en annonçant un financement au CJE Marguerite d’Youville. Les besoins en matière de main-d’œuvre sont criants, et nous nous donnons les moyens d’agir concrètement, afin que nos jeunes aient notamment accès à des services, pour les guider dans leurs parcours personnels et professionnels. Notre objectif commun est certainement de pouvoir leur offrir une solution pour qu’ils puissent se développer et participer activement à la société », a pour sa part mentionné Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Partager cet article