Les mots-croisés de La Relève

Un bâtiment nommé en hommage à Christian Duchesne, caporal-chef des forces armées canadiennes décédé en fonction en Afghanistan en 2007

Photo de Diane Lapointe
Par Diane Lapointe
Un bâtiment nommé en hommage à Christian Duchesne, caporal-chef des forces armées canadiennes décédé en fonction en Afghanistan en 2007
Caporal-chef Christian Duchesne, 1972-2007.

Un bâtiment de Boucherville a été nommé en mémoire du caporal-chef Christian Duchesne décédé en 2007 alors qu’il était en mission à Kandahar, en Afghanistan. M. Duchesne n’avait que 34 ans, et était père de trois jeunes filles alors âgées de 3, 5 et 9 ans.
La Ville de Boucherville a procédé le 1er juillet dernier, dans le cadre du 154e anniversaire de la Confédération canadienne, au dévoilement du nouveau nom du bâtiment situé au 20, Pierre-Boucher, dans le Vieux-Boucherville, et qui accueillait auparavant le Centre d’action bénévole de Boucherville.
Un Bouchervillois
M. Duchesne a grandi et vécu à Boucherville jusqu’à l’âge de 20 ans. Il a fréquenté les écoles primaires Sacré-Cœur et Des Jeunes Découvreurs, l’école secondaire De Mortagne et le cégep Édouard-Montpetit. Il a fait une année d’université avant de joindre les Forces armées canadiennes. Durant son adolescence, il a participé activement à la vie sportive bouchervilloise.
« C’était un homme doté d’une grande force de caractère et capable de grande empathie », a souligné son père lors de la cérémonie d’inauguration. « C’est le journaliste Patrick Roy de Radio-Canada qui m’a fait cette remarque après le décès de mon fils. » Il était, pour un reportage sur les troupes canadiennes, avec lui dans le véhicule blindé qui a explosé après avoir passé sur une mine dissimulée sous la route.
Ambulancier et aussi parachutiste, M. Duchesne était appelé à suivre les troupes en zone de combat, ce qui l’exposait à de plus grands dangers. Il a fait deux missions en Bosnie avant la troisième en Afghanistan qui fut malheureusement sa dernière.
« Le Centre Christian-Duchesne accueillera la Légion royale canadienne, filiale 266 Pierre-Boucher, l’Ambulance Saint-Jean, un groupe scout bouchervillois et l’association Loisirs et répit Sans Limites. Ces organismes touchent de près M. Duchesne qui était un passionné de sciences de la santé, travaillant comme technicien médical au sein des Forces armées canadiennes, en plus de s’occuper des civils démunis, des jeunes et des blessés de guerre lors de son passage en Afghanistan. C’est un honneur de donner son nom à ce Centre et de nous permettre de nous souvenir de l’homme et du père qu’il était », a mentionné le maire Jean Martel.
L’inauguration a eu lieu en présence de M. Martel, ainsi que des membres de la Légion royale du Canada, de l’association Loisir répit Sans Limites, de la Société d’histoire des Îles-Percées, d’Ambulance Saint-Jean, des Scouts Sainte-Famille et Saint-Louis. Plusieurs membres de la famille et proches étaient également présents, dont les parents de Christian Duchesne, son frère, Sylvain, ainsi que ses trois filles, Justine, Ariane et Camille.



Partager cet article